Suivez-nous
Recevez nos newsletters 

 

La chronique du Tocard. Merci Hafed Benotman

 

Allongé tranquillement dans son cercueil, Hafed Benotman était très bien habillé, comme s’il allait recevoir le prix Nobel de littérature, très propre sur lui-même, pour dire au revoir à tous ceux qui l’aimaient et ça faisait bizarre de le voir ainsi avec son costard gris impeccable, coiffé d’un béret sur la tête, sa main droite recouverte ... (par:Nadir Dendoune) [Lire la suite]

blank.png
N° 90
N° 90 - Mars 2015
blank.png
Voyez-vous encore une différence entre l'UMP et le FN ?
 
 

Tunisie « La Science voilée », manifeste rationaliste de Faouzia Charfi

vendredi 10 mai 2013

Faouzia Farida Charfi est physicienne, universitaire, mais aussi intellectuelle engagée. Avec la Science voilée, elle signe un livre évènement, sorti le 7 mai 2013, publié chez les éditions Odile Jacob. Nous l’avons rencontrée à Tunis où elle nous éclaire sur la substance d’un ouvrage audacieux qui fait  déjà couler beaucoup d’encre.


 


« La Science voilée », manifeste rationaliste de Faouzia Charfi
Photos Seif Soudani

A mi-chemin entre l’essai et la publication scientifique, « La Science voilée » présente à la fois la caution d’une scientifique et l’autorité d’une intellectuelle devenue presque malgré elle historienne de la politique tunisienne, témoin privilégiée de son époque.

« La révolution m’a libérée ! », nous confie-t-elle en off, s’agissant de la genèse du livre qui a acquis une dimension plus politique à partir de 2011. Non seulement la religion demeurait un tabou du temps de Ben Ali, mais l’opposante historique qu’elle est, épouse de feu Mohamed Charfi, fut harcelée tout au long de sa carrière par le régime depuis l’ère Bourguiba.  

Entamé dès 2009, le texte s’inscrit dans la continuité de « When Galileo meets Allah », article visionnaire de la même auteur, datant de 1994, et dans lequel elle s’attelait déjà à démonter les subterfuges typiques des fondamentalismes religieux lorsqu’ils sont confrontés à l’empirisme et à l’esprit critique.  

Faouzia Charfi revendique un plaidoyer en faveur de la rationalité. Sous-titré « Science et islam », son livre peut faire penser de prime abord à une approche théologique. Il puise en réalité abondamment dans l’actualité tunisienne qui passionne Charfi, elle qui participa brièvement au premier gouvernement post révolution.

L’auteur va donc plus loin que le sécularisme modéré et convenu généralement proposé par l’intelligentsia tunisienne, en proposant le rationalisme comme rempart face à la résurgence de l’islamisme et de la superstition.      

Le Courrier de l’Atlas sera à la conférence-débat autour du thème « la science face aux fondamentalistes » qui se tiendra à Paris le mardi 14 mai, à 19h00, Maison de l’Amérique latine, organisée par l'association Coup de Soleil, à l’occasion du lancement de « La Science voilée ».  

 

Seif Soudani 


 

Ajouter un Commentaire
 
Code de sécurité
Rafraîchir

 
  • Photographie
  • à Rabat (Maroc)
  • Théâtre
  • à Tunis (Tunisie)
  • Exposition Photographie
  • à Agadir (Maroc)
  • Rencontre
  • à Paris (France)
  • Karoké
  • à Annaba (Algérie)
  • Concert
  • à Paris (France)
  • Festival International
  • à Marrakech  (Maroc)
  • Cinéma-débat
  • à Alger (Algérie)
  • Spectacle musical oriental
  • à Paris (France)
  • Musique et chant
  • à Sousse (Tunisie)
  • Danse
  • à Paris (France)
  • Spectacle
  • à Paris (France)
  • Soirée networking
  • à Paris (France)
  • Concert
  • à Paris (France)