Algérie.Bouteflika reçoit Medvedev

En arrière plan, de droite à gauche: le Premier ministre algérien Ahmed Ouyahia et le Premier ministre russe Dmitri Medvedev à la cérémonie de signature d'une convention d’entraide judiciaire en matière pénale. Au premier plan, à droite : le ministre algérien de la Justice, Tayeb Louh ; à gauche : le ministre russe de la Justice Alexander Konovalov. DMITRY ASTAKHOV / SPUTNIK / AFP

 

Plus six mois après avoir reçu le dernier hôte étranger, le président congolais Denis Sassou-Nguesso, le chef de l’Etat algérien Abdelaziz Bouteflika a accordé aujourd’hui une audience au Premier ministre russe, Dmitri Medvedev. En visite officielle de deux jours en Algérie, le responsable russe a été reçu en présence du Premier ministre algérien Ahmed Ouyahia et de son ministre des Affaires étrangères Abdelkader Messahel. 

Cette audience atteste que l’invitation lancée le 03 octobre à Angela Merkel de venir en Algérie est assez sérieuse. « « J’attends (…) avec plaisir et fort intérêt, la concrétisation de votre visite en Algérie pour échanger avec vous sur les centres d’intérêt qui lient nos deux pays et impulser davantage notre coopération bilatérale, conformément à nos attentes prioritaires », a écrit Bouteflika dans la missive envoyée à la chancelière allemande qui, en février 2017, avait annulé à la dernière minute sa visite en Algérie pour indisponibilité du chef de l’Etat algérien.

L’audience accordée à M. Medvedev se veut aussi une réponse sibylline aux détracteurs de Bouteflika qui ne ratent aucune occasion pour pointer du doigt son incapacité à assumer ses charges présidentielles mais aussi à certains de ses opposants qui, ces derniers jours, se sont publiquement opposés à l’idée de le voir briguer un cinquième mandat.

Ceci dit, la visite du Premier ministre russe en Algérie a été couronnée par la signature de 05 accords de coopération qui concernent les secteurs de la justice, la santé, la formation professionnelle, les hydrocarbures et l'énergie nucléaire civile (un mémorandum d'entente a été signé entre le Commissariat à l'énergie atomique (Comena) et la société russe Ros-Atom permettant la coopération et les échanges d'expériences dans ce domaine entre les deux pays).

Yacine Ouchikh

Dernière minute


La chronique du Tocard

  • La chronique du Tocard. Grève des mots au Bac

    C'était comme à l'usine et les candidats se succédaient à la chaîne. Mon tour allait arriver malheureusement plus vite que prévu parce que deux garçons de mon âge qui me devançai...

    LIRE SUITE Tous les articles de la rubrique Economie»


Edito