Nadir Dendoune

Nadir Dendoune est journaliste indépendant. Après un passage au Parisien, à M6 et à France 3, il travaille régulièrement pour le Courrier de l’Atlas depuis 2013. Il est par ailleurs réalisateur de documentaires et auteur. Son dernier livre "Un tocard sur le toit du monde" a été adapté pour le cinéma et sortira sous le titre "L'ascension" début 2017.

Palestine. Un militant BDS plusieurs fois menacé de mort

Des méthodes de lâches qui malheureusement deviennent de plus en plus fréquentes. Depuis décembre 2016, Mehdi Belmecheri Rozental, 25 ans, responsable des questions internationales à la jeunesse communiste (JC) et ardent défenseur de BDS, la campagne de boycott visant à obliger l'Etat d'Israël à respecter le droit international, est menacé de mort régulièrement par téléphone. ...
LIRE SUITE

La chronique du Tocard. I love you

La première fois qu'une nana m'a dit je t'aime, c'était comme un tonnerre d'applaudissements, comme si je recevais l'oscar du meilleur acteur tellement j'étais honoré et submergé de bonheur. Sur le coup, j'avais été surpris. Et gêné comme pas possible que j'avais pris la poudre d'escampette en entendant cet I love you. Comme ça ne m'était jamais arrivé, j'avais eu...
LIRE SUITE

France / Bagnolet. Un Algérien de 90 ans atteint d'Alzheimer a disparu

Bagnolet. Douadi Rabia, un Algérien de 90 ans, atteint de la maladie d'Alzheimer disparu depuis le 15 mars 2017. Photo : DR

La famille de Douadi Rabia, un Algérien de 90 ans, atteint de la maladie d'Alzheimer et qui a disparu depuis ce 15 mars, est inquiète. "Il s'est enfui de sa maison de retraite hier soir vers 21h30", raconte sa fille Yasmine qui ne décolère toujours pas. "La négligence des employés et le manque de sécurité à l'intérieur de l'établissement ont causé sa fuite", dénonce-t...
LIRE SUITE

La chronique du Tocard. Amine

Je m'appelle Amine Bentounsi, je suis mort à 28 ans. C'est jeune, je sais. Au début d'une vie. J'aurais pas dit Non à quelques années de plus, même si mon existence, c'était pas l'Eldorado tous les jours.  ...
LIRE SUITE

France. Damien Saboundjian condamné à 5 ans d'emprisonnement avec sursis

Amal Bentounsi, sœur d'Amine Bentounsi abattu d'une balle dans le dos par le policier Damien Saboudjian en 2012. Le verdict du procès en appel démarré le 6-03-2017 a été rendu ce vendredi 10-03-2017 : Saboundjian a été condamné à 5 ans d'emprisonnement avec sursis et à la suspension du port d'arme pendant cinq ans. Capture d'écran / Vidéo de Nadir Dendoune

Après plus de six heures de délibérations, les huit jurés dans le procès en appel (Cour d'assises de Paris) de Damien Saboundjian, ont rendu leur verdict vendredi 10 mars à 20h20.  ...
LIRE SUITE

France. "Je ne comprends pas pourquoi je suis jugé", Damien Saboundjian policier, responsable de la mort d'Amine Bentounsi

© AFP

"Je ne comprends pas pourquoi je me retrouve pour la deuxième fois devant une cour d'assises". Ces mots sont ceux de Damien Saboundjian, gardien de la paix, responsable de la mort d'Amine Bentounsi, abattu d'une balle dans le dos le 21 avril 2012 à Noisy-le-Sec ( 93 ). (Voir nos articles)   ...
LIRE SUITE

France. Procès Saboundjian. L'avocat général sermonne les policiers

Rémi Crosson du Cormier, l'avocat général du procès en appel de Damien Saboundjian qui se tient devant la cour d'assises de Paris depuis ce lundi 6 mars, n'est pas du genre à mâcher ses mots. A deux reprises, ce mardi 7 mars, il va sermonner assez sévèrement deux policiers, venus en qualité de témoin et qui ont menti pour protéger leur collègue responsable de la mort d'Amine Bentounsi, abattu d&...
LIRE SUITE

France. Procès en appel du policier Saboundjian : les mensonges de ses collègues pour le protéger

Des policiers devant le TGI de Paris, le 6 mars 2017. Alpha CIT / Citizenside

Protéger leur collègue coûte que coûte. Ghislain Boursier et Charles Accary ont tous les deux menti pour couvrir Damien Saboundjian, un gardien de la paix de 38 ans, poursuivi par la justice pour "violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner". Des faits passibles de 20 ans de réclusion criminelle. Le 21 avril 2012, il a abattu d'une balle dans le dos, à Noisy-le-Sec, Amine Bentounsi.    ...
LIRE SUITE

La chronique du Tocard. La gauloiserie pour tous

En tant que Français, digne héritier de la "gauloiserie", je revendique haut et fort le droit d'être aussi vulgaire et grossier que celles et ceux qui assument de l'être. Quitte à dépasser parfois les bornes. En bon républicain, ma seule limite c'est la loi. La loi, rien que la loi ! Le reste, ça s'appelle la liberté d'expression, ducon.    ...
LIRE SUITE

France. Procès Saboundjian : le professionnalisme du policier fait débat

Croquis d'audience, réalisé le 6 mars 2017, représentant Damien Saboundjian (D) et son avocat Daniel Merchat, durant son procès en appel au TGI de Paris. Le gardien de la paix est accusé du meurtre d'Amine Bentounsi, abattu d'une balle dans le dos, en 2012 à Noisy-le-Sec (Seine-Saint-Denis). BENOIT PEYRUCQ / AFP

Lundi 6 mars, Cour d'appel de Paris. Il est 10h52, Damien Saboundjian, gardien de la paix, présumé responsable de la mort d'Amine Bentounsi, abattu d'une balle dans le dos à Noisy-le-Sec en 2012, fond en larmes. Cela ne fait qu'un quart d'heure que les débats ont commencé.  ...
LIRE SUITE

Dernière minute


La chronique du Tocard

  • La chronique du Tocard. I love you

    La première fois qu'une nana m'a dit je t'aime, c'était comme un tonnerre d'applaudissements, comme si je recevais l'oscar du meilleur acteur tellement j'étais honoré et submergé de bonheur...

    LIRE SUITE Tous les articles de la rubrique Economie»


Edito