Seif Soudani

Universitaire, journaliste et auteur de documentaires
Analyste politique spécialiste de la Tunisie et de la justice transitionnelle

Tunisie. La coalition au pouvoir menacée par la création d’un « front parlementaire »

Ons Hattab

Le parti Nidaa Tounes assure ne pas avoir le moindre rapport avec le projet de formation d'un "Front parlementaire" au sein de l'Assemblée des représentants du peuple (ARP). Mais malgré sa fermeté, ou son déni, il semble que le parti présidentiel soit mis devant le fait accompli, débordé par une importante dissidence. Explications.  ...
LIRE SUITE

Tunisie. Promulgation de la loi de réconciliation : une victoire politique pour Carthage

C’est fait ! Au terme de deux ans et trois mois d’un long feuilleton politico-judiciaire, le président de la République Béji Caid Essebsi a paraphé ce mardi la loi de réconciliation administrative, ce qui revient à entériner sa propre proposition de loi. Vidée de sa substance, la loi toujours appelée « loi d’amnistie » par ses détracteurs, n’en demeure pas moins une victoir...
LIRE SUITE

Tunisie. Loi de finance 2018 : l’austérité ne touchera pas les ministères régaliens

Le passage au vote de la loi de finance 2018 sera le premier test majeur pour la nouvelle équipe gouvernementale dominée par d'anciens ministres de l'ère Ben Ali

C’est le sujet qui fait le plus débat en cette rentrée parlementaire. En entérinant à la mi-octobre le projet de loi du budget 2018, la présidence du gouvernement avait contrevenu à la tradition consistant à en livrer dans la foulée une copie à la presse. Et pour cause : en somme, tout le monde va devoir se serrer la ceinture, entreprises comme particuliers, etc. Tout le monde, sauf l’Etat… ...
LIRE SUITE

Tunisie. Peines allégées pour les accusés dans l’affaire dite « du baiser »

Suite à l'accueil de la mère et de l'avocat de Nassim Ouadi, l'ambassadeur de France à Tunis Olivier Poivre d'Avoir a démenti une quelconque intervention auprès des autorités tunisiennes

La justice a finalement rendu son verdict hier soir mercredi 18 octobre 2017 dans l’affaire du couple condamné à de la prison ferme, initialement pour « atteinte aux bonnes mœurs » et outrage à un fonctionnaire public, communément appelée « affaire du bisou ». Mais le verdict sous forme de compromis n’est pas du goût de tout le monde... ...
LIRE SUITE

UNESCO. Le message de fermeté d’Audrey Azoulay à destination d’Israël et des Etats-Unis

Audrey Azoulay lors de son premier discours en tant que directrice générale de l'UNESCO

A peine élue, la nouvelle directrice générale de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), Audrey Azoulay, a critiqué vendredi le retrait des Etats-Unis et d’Israël de l’organisation. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu s’est par conséquent montré sceptique, hier dimanche, sur un changement de position de l’UNESCO. ...
LIRE SUITE

UNESCO. Audrey Azoulay est la nouvelle directrice générale de l’Unesco

Audrey Azoulay

La Française Audrey Azoulay, ministre de la culture du gouvernement de Manuel Valls (2016-2017) a été élue, vendredi 13 octobre, directrice générale de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco), succédant à la Bulgare Irina Bokova. La candidate française était opposée au Qatari Hamad Al-Kawari dont l'échec est aussi le résultat de l&...
LIRE SUITE

Tunisie. Grogne sociale : Kébili s’embrase

Des manifestants ont incendié ce jeudi 12 octobre le siège de la délégation de Souk Lahad (gouvernorat de Kébili) ainsi que la résidence de fonction du délégué, non loin du premier incendie. Il s’agit des émeutes les plus violentes depuis 2013 en Tunisie. ...
LIRE SUITE

Tunisie. Décès de Slim Chaker, ministre de la Santé

Jour de deuil pour la classe politique tunisienne en émoi : le ministre de la Santé, Slim Chaker est décédé aujourd’hui dimanche 8 octobre 2017, un décès confirmé par des sources officielles dans l’après-midi. Le ministre a succombé dans la matinée à un malaise cardiaque qui avait nécessité son hospitalisation en urgence.  ...
LIRE SUITE

Tunisie. Insuffler une nouvelle dynamique à l’opposition : le périlleux pari de Marzouki

Moncef Marzouki à Tataouine

L’ancien président de la République Moncef Marzouki a annoncé dimanche le lancement d’une campagne populaire « Nous ne céderons pas » (« Manach msallmin »), depuis l’un des fiefs de son parti al Irada dans le sud du pays : Tataouine. Ambitieuse, l’initiative a pour projet de moraliser la vie politique et de raviver une opposition léthargique en région. Geste désespé...
LIRE SUITE

Tunisie. Reprise de la « guerre contre la corruption » sur fond de scepticisme

Chaki Tabib et Youssef Chahed. Entre les deux hommes, le courant ne passe plus

Annoncée récemment par le porte-parole du gouvernement Chahed, la troisième vague d’arrestations dans le milieu des affaires, ou plus exactement de la contrebande, a été lancée le 23 septembre, marquant la reprise de la « guerre contre la corruption ». Une reprise qui s’effectue sur fond de polémique d’ordre sémantique mais aussi de scepticisme quant au bienfondé éthique et politique ...
LIRE SUITE

LES SERIES DU MAGAZINE

CHRONIQUES

24 HEURES AVEC

EDITOS

ON A TESTE

VOYAGES

IL RACONTE

Articles les + lus


Agenda


TERROIR

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer