Seif Soudani

Universitaire, journaliste et auteur de documentaires
Analyste politique spécialiste de la Tunisie et de la justice transitionnelle

Tunisie. Terrorisme : Un réseau de 43 suspects ciblés par une enquête

Diligentée par le parquet, une enquête se penche sur pas moins de 43 accusés dans l’affaire dite du terroriste Borhene Boulaabi : 12 sont en garde à vue, 5 en état de comparution et 26 en état de fuite, nous apprend le porte-parole du Pôle judiciaire antiterroriste Sofiene Selliti. ...
LIRE SUITE

Tunisie. Yassine Ayari entre officiellement au Parlement

Yassine Ayari / FETHI BELAID - AFP

Le Conseil de l’ISIE a proclamé le 18 janvier 2018 les résultats définitifs des élections législatives partielles de la circonscription d’Allemagne, confirmant la victoire du candidat Yassine Ayari, et ce malgré les poursuites du parquet militaire à son encontre. Un volet judiciaire dénoncé par une grande ONG internationale.  ...
LIRE SUITE

Tunisie. Com' de crise : orthodoxie de Carthage, timidité de la Kasbah

Réunion samedi au Palais de Carthage des signataires du

Le président Béji Caïd Essebsi a accusé samedi la presse étrangère d'avoir « exagéré » les faits et « porté atteinte à l'image de la Tunisie » lors de sa couverture des récents troubles sociaux dans le pays. Une communication d’arrière-garde, à laquelle succédait le lendemain dimanche une visite du chef du gouvernement Youssef Chahed dans un...
LIRE SUITE

Tunisie. Au 4e jour de contestation sociale, le mouvement se politise

« Les casseurs qui profitent de la situation de tension pour piller et saccager en utilisant des enfants, servent les réseaux de corruption et de contrebande en faisant pression sur le gouvernement pour les libérer. Ils servent aussi certaines parties politiques irresponsables parmi lesquelles figure le Front populaire », a asséné Youssef Chahed, en visite dans la région sinistrée d'El Battane

Alors que les affrontements nocturnes ont semblé diminuer en intensité dans la nuit de mercredi à jeudi 11 janvier, il est peu probable que la contestation, dans ses deux volets pacifique et violent, ne s’essouffle avant dimanche 14 janvier, date de la 7ème commémoration de la révolution de la dignité. Loin d’en tirer les leçons, la classe politique, surtout celle au pouvoir, se cherche toujours un bouc émissaire. ...
LIRE SUITE

Tunisie. Mouvements de protestation : l’image du « modèle tunisien » ternie

Affrontements Cité El Intilaka El Omrane Supérieur, Tunis

Au troisième jour de grogne sociale générale, les termes d’« insurrection » et de « deuxième révolution » sont lâchés dans la rue et les réseaux sociaux, tandis que lors d’une séance extraordinaire au Parlement, les députés tentent de s’emparer d’une question qui les a visiblement pris de court. En s’installant dans la durée, les marches ...
LIRE SUITE

Tunisie. Émeutes nocturnes: une spirale de violence casse-tête pour les autorités

S’il est évident que la loi de finance 2018 et ses hausses de prix tous azimuts ne passe pas auprès des classes les plus démunies, des sociologues expliquent la récurrence du cycle des violences en cette période de l’année par le froid qui attise le sentiment de désœuvrement social

Quatorze personnes parmi celles interpellées lors des mouvements de protestation sociale, qui se sont intensifiés dans les faubourgs de la capitale dans la nuit de lundi à mardi 9 janvier, ont été placées en garde à vue, selon le parquet de Tunis. Le mode d’action nocturne s’est propagé à d’autres régions à l’intérieur du pays, suscitant un débat sur sa légitimité d...
LIRE SUITE

Tunisie. Poursuivi par la justice militaire, l’élu Yassine Ayari pourrait ne pas pouvoir rentrer en Tunisie

Yassine Ayari. Photo Seif Soudani / LCDA

Coup de théâtre en marge de la spectaculaire victoire du cyberactiviste Yassine Ayari aux élections législatives partielles de la circonscription Tunisiens d’Allemagne. Alors que le nouveau jeune député s’apprêtait à rentrer à Tunis pour prêter serment le 22 janvier prochain, ses avocats ont découvert que le Tribunal militaire lui aurait ''opportunément" intenté deux procès ...
LIRE SUITE

Tunisie. La répression contre les blogueurs « hors la loi » s’intensifie

Palais de justice de Tunis

Reconnus coupables d’avoir été la source d’une rumeur sur la mort du président de la République Béji Caid Essebsi le 18 novembre dernier, les deux jeunes internautes Mongi Djedidi et Abderrazak Khazri ont tous deux été condamnés à six mois de prison ferme ainsi qu'à 5000 dinars d'amende chacun, selon un jugement rendu par le Tribunal de première instance de Jendouba. Une condamnation sév&eg...
LIRE SUITE

Tunisie. Hausses spectaculaires des prix à la consommation : l’UGTT menace de représailles

Place Mohamed Ali, siège de l'UGTT

Hausse de la TVA, augmentation du droit à la consommation, restriction des importations, etc. Les mesures drastiques prises par le gouvernement en marge de la nouvelle loi de finances entraînent depuis le 1er janvier une forte hausse des prix de plusieurs produits de consommation quotidienne qui se font déjà sentir et impactent durement les chariots et les bourses des Tunisiens. Réuni en urgence, le bureau exécutif de l'Union Générale...
LIRE SUITE

Tunisie. Levée de l’immunité de Najem Gharsalli, une délicate jurisprudence

Najem Gharsalli au Palais du gouvernement, la Kasbah, Tunis

Le Conseil de l’Ordre judiciaire a décidé la levée de l’immunité du magistrat Mohamed Najem Gharsalli, ancien ministre de l’Intérieur et ancien ambassadeur de Tunisie au Maroc. L'ex diplomate était en exercice au moment de sa convocation par la justice dans le cadre de l’affaire Jarraya fin 2017. Prise le 2 janvier 2018, la décision censée permettre le bon déroulement de l’enquête revê...
LIRE SUITE

LES SERIES DU MAGAZINE

CHRONIQUES

24 HEURES AVEC

EDITOS

ON A TESTE

VOYAGES

IL RACONTE

Articles les + lus


Agenda


TERROIR

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer