Seif Soudani

Universitaire, journaliste et auteur de documentaires
Analyste politique spécialiste de la Tunisie et de la justice transitionnelle

Tunisie. Béji Caïd Essebsi déjeune lundi avec Emmanuel Macron dans un contexte de crises tous azimuts

Le président de la République Béji Caïd Essebsi se rendra en fin de journée du dimanche 10 décembre à Paris pour un séjour de deux à trois jours d’une visite officielle qui sera ponctuée d’au moins un tête à tête avec le président français Emmanuel Macron autour d’un déjeuner lundi à l’Elysée, apprend-on aujourd’hui. Un aparté sans dout...
LIRE SUITE

Tunisie. Indignation générale après le blacklisting en paradis fiscal

Youssef Chahed

« La Tunisie exprime sa surprise et sa consternation d’avoir été incluse par l’Union européenne dans la liste noire des paradis fiscaux. Il s’agit d’un classement qui ne reflète guère les efforts qu’elle déploie pour se conformer aux exigences internationales de transparence fiscale » réagit aujourd’hui mercredi le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué re...
LIRE SUITE

Tunisie. SIB 2017 : une édition d’exception ?

Festif, le stand HP faisait la part belle à sa division gaming

Dimanche 3 décembre marquait la clôture du Salon international de l’informatique, le plus grand évènement TIC de l’année en Tunisie, dans sa 31ème édition. De plus en plus prisé par les professionnels et le grand public, le salon a dans cette édition enregistré selon les organisateurs une fréquentation record de plus de 140 mille visiteurs, pour 81 exposants. Une affluence perceptible durant ces cinq derni...
LIRE SUITE

Tunisie. Comparution de l’ambassadeur Tunisien en France devant un juge d’instruction

Abdelaziz Rassâa recevant ses lettres de créances des mains du président Béji Caïd Essebsi

Un juge d’instruction vient d’adresser une convocation à Abdelaziz Rassâa, ambassadeur de Tunisie en exercice à Paris, en vue de l’interroger dans le cadre de l’affaire où est également cité l’actuel ministre de l’Energie, Khaled Kaddour, a-t-on appris en fin de journée de mardi 28 novembre. Tentaculaire, l’affaire est en passe de devenir une affaire d’Etat plus qu’embarrassante pour le gouve...
LIRE SUITE

Tunisie. Comparution en justice du ministre de l’Energie : quelles conséquences politiques ?

Au premier plan, Khaled Kadour lors de la passation le 14 septembre 2017, accompagné de sa secrétaire d'Etat

  Le ministre de l’Energie, des mines et des Energies renouvelables Khaled Kaddour a comparu devant le juge d’instruction dans le cadre d’une affaire portée devant le Pôle judiciaire financier de Tunis. En toile de fond : une guerre contre la corruption non sans arrières pensées politiques.  ...
LIRE SUITE

Tunisie. Campagne anti violences faites aux femmes : un flop de communication ?

Les Tunisiens se sont réveillés le 22 novembre 2017 découvrant dans les rues une campagne d’affichage urbain de sensibilisation contre le harcèlement et la violence contre les femmes. La thématique est censée rassembler, mais la campagne est pourtant loin de faire l’unanimité : à la sensibilité du sujet les communicants ont ajouté l’ambiguïté des second degré… ...
LIRE SUITE

Tunisie. Lutte anti-corruption, Chahed maintient le cap

Face à une majorité parlementaire en pleine reconfiguration, le chef du gouvernement Youssef Chahed a réitéré devant l’Assemblée sa fermeté en matière de lutte anti-corruption, un thème consensuel et rassembleur par lequel il compte réaffirmer son autorité sur l’exécutif. Son allocution à l’occasion du projet de loi de finances avait des allures de discours de politique gén&eacu...
LIRE SUITE

Affaire Ramadan Tariq Ramadan mis en congé de l’université d'Oxford, et maintenant ?

Une dizaine de jours après que le théologien a été accusé de viol par deux plaintes en France, Tariq Ramadan a été mis en congé de son poste de professeur d’études islamiques contemporaines à l'université d'Oxford, « d’un commun accord » précise l’université. Selon nombre d’observateurs, la prestigieuse institution a manifestement agi pour dés...
LIRE SUITE

Tunisie. Affaire Gharsalli : le ministère des Affaires étrangères lève partiellement la confusion

Najem Gharsalli recevant de Béji Caïd Essebsi ses lettres de créances d'ambassadeur, en février 2016

Une source autorisée au ministère des Affaires étrangères a révélé ce weekend que « Mohamed Najem Gharsalli avait été démis de son poste d'ambassadeur de Tunisie au Maroc depuis fin octobre dernier ». Si le département n'évoque pas les motifs de cette décision, elles semblent toutefois assez claires. Décryptage.  ...
LIRE SUITE

Tunisie. Loi de finances 2018 : le grand oral

Le fraîchement investi ministre des Finances Ridha Chalgoum, a entamé devant les parlementaires l’exercice périlleux de la défense de « sa » loi, un texte qualifié de « guerre ouverte » contre les Tunisiens et la classe moyenne par l’opposition. Sans complexes, le ministre a indiqué que la loi des finances 2018 prévoit une réduction des impôts directs des entreprises de l&rsquo...
LIRE SUITE

LES SERIES DU MAGAZINE

CHRONIQUES

24 HEURES AVEC

EDITOS

ON A TESTE

VOYAGES

IL RACONTE

Articles les + lus


Agenda


TERROIR

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer