Italie. Naufrage de plus de 800 migrants en Méditerranée : 18 ans de prison pour le capitaine tunisien

Mohammed Ali Malek, le capitaine du bateau qui a causé la mort d'environ 800 migrants illégaux, dans la nuit de samedi 18 à dimanche 19 avril 2015 et son coéquipier syrien Mahmoud Bikhit, à bord d'un bateau de la garde côtière italienne, à Malte, le 20 avril 2015. ALBERTO PIZZOLI / AFP

Le tribunal de Catane en Sicile a condamné, mardi 13 décembre, le capitaine tunisien Mohammed Ali Malek à 18 ans de prison ferme, pour avoir causé la mort de plus de 800 migrants, lors du naufrage de son chalutier en Méditerranée, en avril 2015. ...
LIRE SUITE

France. « Faire la lumière sur les injustices »

Conférence de presse d'Amnesty international France, tenue le 8-12-2016 à Paris, en présence de Turgut Gambar et Khaled Elbalshy.

Du 2 au 11 décembre, Amnesty organise 10 jours pour signer, un événement annuel de mobilisation en faveur de personnes dont les droits sont violés. A cette occasion l’ONG tenait ce matin une conférence de presse en présence de Turgut Gambar et Khaled Elbalshy. ...
LIRE SUITE

Tunisie-Algérie Des migrants expulsés à travers la forêt et abandonnés en pleine nuit en Algérie

L’un des postes marquant la frontière entre la Tunisie et l’Algérie. Rached Cherif/LCDA

Sans moyen de communication et sans ressources, une dizaine de personnes ont été déposées par la police tunisienne du côté algérien de la frontière dans la nuit de mercredi à jeudi. Une expulsion illégale que les autorités ont tenté d’effectuer secrètement au mépris des engagements de la Tunisie en matière de respect des droits humains et en mettant en danger la vie des personnes conc...
LIRE SUITE

France. Condamnation de l’État pour contrôle au faciès : un tournant historique

Le collectif Stop le contrôle au faciès s’est félicité dans un communiqué de la condamnation de l’État dans le cadre de plaintes déposées par des victimes de contrôles abusifs. Joel Saget/AFP

Le collectif Stop le contrôle au faciès s’est félicité dans un communiqué de la décision de la Cour de cassation, qui a condamné mercredi l’État pour faute lourde dans le cadre de plusieurs plaintes de victimes de contrôles au faciès....
LIRE SUITE

France. L’État définitivement condamné pour des contrôles d’identité discriminatoires

Trois des treize plaintes déposées contre l’État ont finalement abouti à une condamnation définitive. Une première. Rached Cherif/LCDA

La Cour de cassation a définitivement condamné mercredi l’État pour plusieurs cas de contrôle « au faciès », une première. La justice a ainsi estimé qu’un contrôle d’identité discriminatoire était une « faute lourde ». Les autorités ont donc épuisé toutes les voies de recours après la condamnation de l’État suite à plusieurs plaintes déposées suite aux contrôles abusifs de policiers....
LIRE SUITE

Maroc. Les MRE résidant au Maroc doivent déclarer leurs avoirs détenus à l'étranger avant le 19 octobre 2016

Illustration - ONLY WORLD / AFP

  Les Marocains ayant la qualité d'anciens MRE, devenus résidents fiscaux au Maroc avant le 19 octobre 2015, et disposant d'avoirs et/ou liquidités détenus à l’étranger, non encore déclarés à l’Office des changes, doivent accomplir leur déclaration avant la date butoir du 19 octobre 2016, a annoncé le Groupement professionnel des banques du Maroc, la Direction générale des i...
LIRE SUITE

France. Enseignant agressé par des policiers : le parquet ouvre une enquête

Le récit de Guillaume Vadot a été partagé des milliers de fois sur Facebook, suscitant une vague d’indignation. (Illustration)

L’histoire de ce professeur s’est propagée comme une trainée de poudre sur les réseaux sociaux en à peine quelques heures, forçant les autorités à réagir. Le parquet de Bobigny a indiqué jeudi avoir ouvert une enquête confiée à l'inspection générale de la police nationale (IGPN), la « police des polices », après la plainte déposée par un e...
LIRE SUITE

Dernière minute


La chronique du Tocard

  • La chronique du Tocard au Trib'. Francesca : "Leur liberté, c'est ma liberté"

    J'ai décidé d'aller parfois au tribunal. Une belle manière de raconter autrement la France. La Chronique du Tocard devient donc de temps en temps La chronique du Tocard au Trib'. Voici l'épisode 1. Au Palais ...

    LIRE SUITE Tous les articles de la rubrique Economie»


Edito