France. "Front de Mères" : pour lutter contre les discriminations dont sont victimes les enfants des quartiers populaires à l'école

Fatima Ouassak coorganisatrice de la première édition de

Diariatou Kebe et Fatima Ouassak, habitantes des quartiers populaires, sont très inquiètes pour l'avenir de leurs enfants. Elles écrivent : "Parents noirs, arabes et musulmans, parents habitant les quartiers populaires, êtes-vous sereins quand vous confiez vos enfants à l’école le matin ? Êtes-vous rassurés à l’idée qu’ils y passent l’essentiel de leur vie ? Nous sommes, pour beaucou...
LIRE SUITE

France. Relaxe dans l’affaire des hôteliers passeurs de Calais

Relaxe du gérant du Citadel, dans l’affaire des hôteliers passeurs de Calais.

On est bien loin des réquisitions du procureur. Hier, le tribunal correctionnel de Boulogne-sur-Mer a rendu son jugement dans l’affaire des hôteliers passeurs de Calais. Trois gérants ont été relaxés, un quatrième écope d’une peine de prison avec sursis. ...
LIRE SUITE

France. Les frontières et l'Histoire du monde arabe

IMA / Manuel Cohen / MCOHEN / AFP

La France et le monde arabe partagent une histoire aussi longue que riche. Du 18 au 21 mai, la troisième édition des Rendez-vous de l'Histoire du monde arabe tâchera d'analyser et de faire comprendre la problématique des frontières. Si les questions liées aux frontières géographiques sont terriblement d'actualité, de nombreuses sortes de frontières seront également mises en lumière. ...
LIRE SUITE

France. Délit de solidarité : les condamnations se poursuivent

Houssam El Assimi, militant qui prodiguait des conseils sur leurs droits aux personnes évacuées d'un camp avenue de Flandres (Paris 19e), accusé de « rébellion et violence sur personne dépositaire de l’ordre public ».

C'est dans la plus grande discrétion que se poursuivent les comparutions devant les tribunaux pour « délit de solidarité ». Si l'affaire de Cédric Herrou, cet habitant de la vallée de la Roya passé devant les tribunaux pour avoir aidé des migrants, a eu un écho certain, la plupart des autres affaires son jugées furtivement. Ce sera le cas, le 12 mai prochain, date à laquelle deux militants du c...
LIRE SUITE

France. Election présidentielle : Face à Marine Le Pen, la Cimade appelle à la « vigilance citoyenne »

Une manifestation à Paris, le 1er mai 2017, appelant à ne pas voter Marine Le Pen pour le second tour de l'élection présidentielle. SIMON GUILLEMIN / AFP

Dimanche prochain, les Français devront aller glisser leur bulletin dans l'urne pour choisir leur prochain Président. Aucun des deux candidats, Emmanuel Macron comme Marine Le Pen, ne faisant clairement l'unanimité, le vote s'annonce des plus indécis. Cependant les voix des associations d'aide aux étrangers ne cache pas leurs espérances, notamment La Cimade qui appelle à une « vigilance citoyenne » face au ...
LIRE SUITE

Maroc. Syriens au Maroc : plus de 23% des étrangers régularisés

Abdelkrim Benatiq, ministre délégué chargé des Marocains résidant à l’étranger et des Affaires de la migration.

Les Syriens représentent plus de 23% des étrangers ayant bénéficié de la régularisation de la situation de séjour au Maroc, a annoncé jeudi 27 avril, Abdelkrim Benatiq, ministre délégué chargé des Marocains résidant à l’étranger et des Affaires de la migration, lors d’une rencontre avec la société civile pour donner des éclairages sur la situation des r&eac...
LIRE SUITE

France. Matthias Fekl interpellé sur l'ouverture d'une salle d'audience « délocalisée » à Roissy

Matthias Fekl, ministre de l'Intérieur, ministre de l'Intérieur, en fonction depuis le 21 mars 2017 . STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Fin 2013, le projet d'une salle d'audience « délocalisée » du tribunal de grande instance de Bobigny dans la zone aéroportuaire de Roissy-Charles-de-Gaulle avait provoqué une levée de bouclier de la part des associations de défense des droits des étrangers notamment, et avait été abandonné. Aujourd'hui, le gouvernement annonce l'ouverture de cette salle pour septembre prochain. L'ob...
LIRE SUITE

Dernière minute


La chronique du Tocard

  • La chronique du Tocard. Des larmes sur commande

    Mon conseil de discipline avait lieu ce lundi à 16h pétantes et je risquais perpète. En jeu, mon exclusion définitive de ce lycée de Saint-Ouen où je me sentais plutôt bien, en famille au milieu de tous c...

    LIRE SUITE Tous les articles de la rubrique Economie»


Edito

Advertisement