Algérie/France. Commémoration du 17 octobre 1961 lors de la « Nuit blanche »

Elie Kagan - Photos de la nuit du 17 octobre 1961 à Paris.

La « Nuit blanche » 2017 sera l'occasion de commémorer une nuit sombre de l'histoire de France. Pour cet événement annuel placé sous le signe de l'art, deux artistes, Jeanne Gillard et Nicolas Rivet, proposeront un événement participatif afin de ne pas oublier la répression sanglante d'une manifestation pacifique de « Français musulmans d'Algérie », comme ils é...
LIRE SUITE

France. Une ébauche de la future loi sur l'immigration déjà contestée

Centre de rétention administrative du Mesnil-Amelot dans le département de Seine-et-Marne en région Île-de-France. JOEL SAGET / AFP

La nouvelle loi sur l'immigration sera-t-elle à la hauteur des attentes suscitées, notamment, par la volonté affichée du gouvernement d'en faire une priorité. Prévue pour fin 2017, un avant-projet de cette future loi a « fuité » et, même s'il ne s'agit pas de la version définitive, les défenseurs des droits de l'Homme se montrent assez inquiets face à ce que pourrait êtr...
LIRE SUITE

France. Une semaine pour rendre hommage aux Chibaniates

Crédit Photo : Luc Jennepin

Cinq événements pour s’intéresser au sort des femmes immigrées retraitées, venues du Maghreb. L’Association Rencontre et Dialogue organise chaque année une « Semaine Bleue » ponctuée de rendez-vous centrés sur les Chibaniates. ...
LIRE SUITE

France. « Vivre est une victoire » : que l'accueil des JO ne fasse pas oublier l'accueil des migrants

« Vivre est une victoire » une campagne lancée par La Cimade, une association de solidarité active avec les migrants, les demandeurs d'asile et les réfugiés.

Plus vite, plus haut, plus fort... pour survivre. Jeudi dernier (14 septembre), alors que Paris était officiellement désignée pour accueillir les Jeux Olympiques en 2024, La Cimade lançait la campagne « Vivre est une victoire » pour mettre en avant la dureté des parcours de migrants et réfugiés. La campagne met ainsi en parallèle deux objectifs de dépassement de soi : l'une pour la victoire sportive,...
LIRE SUITE

France. Palais de Tokyo : l’art se mobilise pour les réfugiés

« We dream under the same sky », du 16 au 21 septembre au Palais de Tokyo ; 13, avenue du Président Wilson, Paris.

« We dream under the same sky » organise une semaine de programmation culturelle et citoyenne au Palais de Tokyo. Du 16 au 21 septembre prochain, des œuvres sont exposés au grand public pour le sensibiliser à la cause des réfugiés. Une vente aux enchères est aussi prévue au profit d’associations. ...
LIRE SUITE

Afrique. La « déclaration de Bamako » critique l’approche sécuritaire de la politique migratoire de l’Europe

Emmanuel Macron, à l'Elysée, le 28 août 2017, face à ses homologues nigérien et tchadien, Mahamadou Issoufou et Idriss Deby Itno, dans le cadre d'un mini-sommet sur la crise migratoire avec des dirigeants de pays africains et européens.Thibault Camus / AFP

Plusieurs ONG africaines et de la diaspora, réunies les 28-29 août à Bamako, dans le cadre des consultations régionales panafricaines sur le Pacte Global sur les Migrations, ont déclaré « être préoccupées par les politiques migratoires qui se mettent en place sous la pression de l’Union européenne et de ses États membres, caractérisées par une approche purement sécuritaire et d&rsq...
LIRE SUITE

Tunisie. Une campagne de crowfunding pour financer un cimetière de migrants morts en mer

Depuis 12 ans, Chemssedine Marzouk, pêcheur et volontaire du Croissant-Rouge, enterre les corps des migrants morts en mer dans une décharge.

« Donnons des sépultures dignes aux migrants morts en mer ! » exhorte l’appel aux dons pour le financement d’un cimetière dans le Sud tunisien. Les naufrages de migrants, qui se sont multipliés ces dernières années en Méditerranée centrale, ont tué 3400 personnes sur les seuls huit premiers mois de 2017. 340 corps ont dérivé jusqu’aux côtes tunisiennes toutes proches. ...
LIRE SUITE

Dernière minute


La chronique du Tocard

  • La chronique du Tocard. Grève des mots au Bac

    C'était comme à l'usine et les candidats se succédaient à la chaîne. Mon tour allait arriver malheureusement plus vite que prévu parce que deux garçons de mon âge qui me devançai...

    LIRE SUITE Tous les articles de la rubrique Economie»


Edito