Algérie/France.Commémoration du 17 octobre 1961 lors de la « Nuit blanche »

Elie Kagan - Photos de la nuit du 17 octobre 1961 à Paris.

La « Nuit blanche » 2017 sera l'occasion de commémorer une nuit sombre de l'histoire de France. Pour cet événement annuel placé sous le signe de l'art, deux artistes, Jeanne Gillard et Nicolas Rivet, proposeront un événement participatif afin de ne pas oublier la répression sanglante d'une manifestation pacifique de « Français musulmans d'Algérie », comme ils étaient désignés à l'époque, le 17 octobre 1961.

Transmission

Jeanne Gillard et Nicolas Rivet sont tous deux français et installés à Genève. Ils s'intéressent beaucoup à la mémoire et c'est en « tombant » sur des archives concernant le 17 octobre 1961 qu'ils décident d'approfondir le sujet, notamment en contactant des associations : « Des personnes, militant depuis plus de quarante ans pour la reconnaissance du 17 octobre 61, nous disaient qu'il manquait un maillon, dans la chaîne, pour la transmission. C'est une génération plutôt vieillissante et la jeune génération s'occupe très peu de ces choses-là » explique Jeanne Gillard.

Projet

Constatant le faible volume d'informations disponibles sur le net concernant cet événement tragique, décident d'ouvrir le site octobre-paris.info regroupant de nombreux articles et archives sur toute la période 1945-2017. Ce site, traduit en anglais et en arabe, constitue le premier volet du projet.

Le second est événement participatif qui se tiendra lors la « Nuit blanche » (7 octobre). C'est en regardant des photos d'Elie Kagan, du 17 octobre 61, qu'est venue l'idée : « L'idée serait de faire un acte mémoriel. Nous avons regardé pas mal de photos de cette nuit-là. On voit les rues parisiennes avec les phares de voitures allumés, des vêtements au sol (…) Nous voulons trouver un collectif de personnes qui accepteraient de laisser stationner leur voiture vers porte de la Chapelle, mais ça peut aussi se faire partout. Et laisser les phares de voiture en veille cette nuit-là ».

Diffuser

A quelques jours de l'événement, tout est en place pour le stationnement des voitures, à des emplacements définis et des macarons du commissariat pour assurer la gratuité du stationnement. Afin de trouver des candidats pour cette événement, les artistes misent sur le dialogue et la proximité : « Nous essayons de rencontrer les gens directement, leur expliquer notre projet, l'idée c'est aussi de diffuser l'histoire du 17 (…) Nous ne voulons pas quelque chose de « tape-à-l'œil ». Si on avait une trentaine de personnes ce serait idéal ».

Jeanne Gillard et Nicolas Rivet participeront à une rencontre-débat dans le cadre de la commémoration du 17 octobre 1961, jeudi 5 octobre, au Centre culturel algérien (Paris 14e).

L'événement pour la commémoration du 17 octobre 61, mis en place par les deux artistes, aura lieu lors de la « Nuit blanche », le 7 octobre, à partir de 19h.

CH. Célinain

Plus d'informations : http://www.octobre-paris.info/

LES SERIES DU MAGAZINE

CHRONIQUES

24 HEURES AVEC

EDITOS

ON A TESTE

VOYAGES

IL RACONTE

Articles les + lus


Agenda


TERROIR

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer