Afrique.Côte d’Ivoire : le roi Mohammed VI inaugure plusieurs projets de grande envergure

Le roi du Maroc Mohammed VI, accueilli par le président ivoirien, Alassane Dramane Ouattara, à sa descente d'avion à l'aéroport international Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan le 26 novembre 2017. SIA KAMBOU / AFP

Le roi Mohammed VI a entamé, dimanche 26 novembre, une visite de travail en Côte d’Ivoire au cours de laquelle il participera également aux travaux du 5ème Sommet Union africaine-Union européenne, qui se tiendra les 29 et 30 novembre dans la capitale économique ivoirienne. 

Avant d'assister au sommet UA-UE  le roi Mohammed VI a inauguré  plusieurs projets de développement de grande envergure. Ainsi, à l'issue d'une réunion  tenue au palais présidentiel à Abidjan, lundi 27 novembre, le roi du Maroc et le président Alassane Dramane Ouattara ont procédé à l’inauguration du point de débarquement de pêche «Mohammed VI» de Locodjro (commune Attécoubé, Abidjan Nord), un projet qui consacre l’engagement constant du roi du Maroc en faveur d’une coopération sud-sud solide, agissante et solidaire.

D’un coût de plus de 3,3 milliards de francs CFA, il s'agit de deux points de débarquement aménagés dans le quartier de Locodjoro à Abidjan, et dans la ville de Grand-Lahou (Sud de la Côte d'Ivoire). Ils comprennent chacun une halle de poissons, un espace fumage, un espace froid, un espace de stockage, un atelier de maintenance, des espaces communs (bureaux, infirmerie, garderie d’enfants, restauration, etc.)

Le financement du projet, estimé à 450 millions de dollars, est assuré par les bailleurs de fonds arabes à savoir la Banque islamique du développement (BID), la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA) et le Fonds de l'OPEP pour le développement international. Réalisé à environ 70%, son achèvement est prévu pour 2020.

Ce projet permettra la création de nouveaux postes d’emploi et de micro-pôles de développement pour lutter contre la pauvreté, l’optimisation des performances économiques de la pêche artisanale, l’augmentation des revenus des bénéficiaires, ainsi que l’amélioration des conditions sanitaires et hygiéniques, l’objectif étant un développement humain, durable et intégré.

Investir dans l'humain et la jeunesse africaine

Le deuxième projet inauguré  par le roi du Maroc en présence du vice-président de la République de Côte d’Ivoire, Daniel Kablan Duncan, est un centre multisectoriel de formation professionnelle «Mohammed VI» à Yopougon où les travaux de construction d’un internat ont été lancés aussi. Ce centre mobilise des investissements de l’ordre de 70 millions de dirhams et ambitionne de doter le secteur du Bâtiment et travaux Publics (BTP), ainsi que celui du tourisme, hôtellerie et restauration de ressources humaines qualifiées.

Réalisé sur une superficie d’environ 3 ha, dont 5.800 m2 couverts, le nouveau centre, propose des formations dans 12 filières dédiées au secteur du BTP et 9 filières au secteur du tourisme, et devra accueillir jusqu’à 1.000 stagiaires par an.

Mohamed El Hamraoui

Dernière minute


La chronique du Tocard

  • La chronique du Tocard. Grève des mots au Bac

    C'était comme à l'usine et les candidats se succédaient à la chaîne. Mon tour allait arriver malheureusement plus vite que prévu parce que deux garçons de mon âge qui me devançai...

    LIRE SUITE Tous les articles de la rubrique Economie»


Edito

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer