Coupe du monde 2018.L'ambassadeur du Maroc à Moscou promet d'aider l’équipe nationale et ses supporters

Les supporters de l'équipe nationale marocaine lors du match Maroc/Côte d'Ivoire, samedi 11 novembre 2017 au stade d'Abidjan. CYRILLE BAH / ANADOLU AGENCY / AFP

Dans la foulée de la qualification des Lions de l'Atlas pour la Coupe du monde de football qui aura lieu en Russie en 2018, l’ambassadeur du Maroc à Moscou, Abdelkader Lacheheb, ancien joueur de football professionnel, a déclaré à l'agence de presse marocaine (MAP), qu'il apporterait "le soutien nécessaire à la sélection nationale et aux supporters marocains qui se déplaceront pour soutenir le Onze marocain".

"Tous les cadres de l’ambassade sont prêts à accompagner la participation marocaine à ce rendez-vous planétaire et à fournir les services nécessaires tant à la délégation qu’aux supporters marocains qui viendront suivre cette compétition majeure du football mondial", a-t-il indiqué.

Pour cet ancien international marocain, joueur du Mouloudia d’Oujda et du Wydad Casablanca dans les années 70 et 80, la qualification des Lions de l’Atlas est "une source de fierté pour l’ensemble des Marocains". 

La dernière qualification du Maroc pour le mondial remontait à près de vingt ans. Il s’agit de la cinquième participation de la sélection marocaine pour les phases finales de la Coupe du monde, après celles  de 1970 et 1986 (Mexique), de 1994 (États-Unis) et de 1998 (France).

Le Maroc, coaché par le français Hervé Renard, a obtenu sa place pour le mondial russe en battant par deux buts à zéro l’équipe ivoirienne ce samedi 11 novembre. Une victoire célébrée toute la nuit au Maroc mais aussi à l’étranger, comme à Paris où des centaines de supporters se sont rassemblés aux Champs-Élysées.

Nadir Dendoune

Dernière minute


La chronique du Tocard

  • La chronique du Tocard. Grève des mots au Bac

    C'était comme à l'usine et les candidats se succédaient à la chaîne. Mon tour allait arriver malheureusement plus vite que prévu parce que deux garçons de mon âge qui me devançai...

    LIRE SUITE Tous les articles de la rubrique Economie»


Edito