France.Des logements gratuits pour les SDF à Grenoble

Photo : VALERY HACHE / AFP

Les habitations vides de la ville ne vont plus le rester très longtemps. La municipalité de Grenoble a mis en place un système novateur : des sans-abris signent une convention pour s’installer dans ces maisons vouées à la démolition. Et ça marche.

La ville de Grenoble a souvent été précurseur dans le volet social de sa politique, plus particulièrement en matière d’écologie. Cette fois, c’est en ce qui concerne les sans-abris qu’elle innove. Espérons, au passage, qu’elle fasse des émules. Il y a quelques semaines, en novembre dernier, la municipalité a signé des conventions avec des SDF pour leur donner l’autorisation d’occuper des logements laissés vacants.

Squats légaux

Ces conventions ont valeur de bail. Elles sont donc signées à la fois par la ville de Grenoble et par les futurs « locataires ». Comme n’importe quelle personne qui s’apprête à s’installer dans un logement, les SDF doivent s’enquérir d’une assurance et faire figurer leurs noms sur les contrats d’eau et d’électricité.

A ce jour, deux conventions de ce type ont été signées, rue Argouge, dans le quartier de l'Abbaye, et chemin des Tournelles, dans le quartier Chorrier-Berriat.

D’autres signatures devraient suivre, étant donné que le système fonctionne bien. Et certains squats pourraient même devenir légaux !

Préemption par la ville

Il s’agit de maisons vides qui doivent être démolies sous peu. Des logements qui ont donc été préemptés par la municipalité, dans le cadre d’u projet immobilier. L’occupation en question est donc temporaire mais elle pourra durer plusieurs années, tant que les travaux n’ont pas débuté. Chaque année, la convention pourra donc être renouvelée.

Chloé Juhel

Dernière minute


La chronique du Tocard

  • La chronique du Tocard. Grève des mots au Bac

    C'était comme à l'usine et les candidats se succédaient à la chaîne. Mon tour allait arriver malheureusement plus vite que prévu parce que deux garçons de mon âge qui me devançai...

    LIRE SUITE Tous les articles de la rubrique Economie»


Edito

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer