Rabat.Des microprojets pour l’intégration de la population migrante au Maroc

« Opération Alwassit », un projet financé par l’Union européenne au profit des migrants au Maroc.

Cinq conventions de financement par l'Union européenne de microprojets au profit des migrants au Maroc ont été signées, à Rabat le 6 mars, dans le cadre de l'« Opération Alwassit ». 

Les cinq microprojets financés à hauteur de 243 000, 00 dirhams pour contribuer à la création d’un contexte favorable au respect des droits des migrants sont : « Mobilisation des travailleuses domestiques migrantes pour promouvoir et défendre leur droits » , mené par l’association Afrique Culture Maroc, à Rabat, «  Pour une meilleure intégration », projet réalisé par l’association Maroc Volontaire à Salé,  « L’Afrique nous réunit », action mise en œuvre par l’association Pionniers du changement pour le développement et la culture de Oujda, « Grand Tournoi Africain », réalisé par l’Organisation des Jeunes Africains » à Tanger et enfin « Contribution à l’amélioration de l’environnement social et économique des migrants du quartier », mené par l’Association Hay Benkirane à Tanger.

Ces projets visent à renforcer ou à mettre en place des services au profit des migrants, à promouvoir le vivre ensemble constructif et à accompagner les acteurs impliqués dans le domaine de la défense des migrants.

Ces projets ont été sélectionnés suite à un appel à propositions, diffusé auprès d'associations ayant bénéficié d’un programme de renforcement de leurs capacités, permettant de développer leur rôle de promotrices de l’inter-culturalité et du bien-être des migrants.

Le projet "Opération Al Wassit", financé par l’Union européenne et réalisé par le CEFA en partenariat avec l’association Asticude, la Fondation Orient Occident (FOO) et l’ONG Soleterre Maroc, est actif depuis février 2016 et vise à créer un contexte favorable à l’intégration des migrants au Maroc, à travers l’implication de la société civile dans 3 territoires : Rabat-Salé-Casabalanca, Nador-Oujda et Tanger-Tetouan.

Mohamed El Hamraoui

Dernière minute


La chronique du Tocard

  • La chronique du Tocard. Des larmes sur commande

    Mon conseil de discipline avait lieu ce lundi à 16h pétantes et je risquais perpète. En jeu, mon exclusion définitive de ce lycée de Saint-Ouen où je me sentais plutôt bien, en famille au milieu de tous c...

    LIRE SUITE Tous les articles de la rubrique Economie»


Edito

Advertisement