FranceDeux films sur le mariage pour tous et la Palestine censurés par la mairie d'Argenteuil

Georges Mothron, le maire Les Républicains d'Argenteuil (95)


Malgré notre insistance, la mairie d'Argenteuil préfère le silence aux explications. Sans raison apparente, si ce n'est une censure pure et simple, le Maire d’Argenteuil (95) Les Républicains, Georges Mothron a fait déprogrammer du cinéma municipal deux films.

 

"3000 nuits", de Mai Masri, programmé depuis le mois de janvier, devait être projeté le 2 juin au cinéma Le Figuier Blanc, dans le cadre du Festival Ciné-Palestine. Un film qui raconte l’histoire d’une jeune Palestinienne, incarcérée dans une prison israélienne hautement sécurisée, où elle donne naissance à un garçon. Et un autre film, "La sociologue et l’ourson", traitant de l'homosexualité. Le maire d'Argenteuil avait milité contre le mariage pour tous ...

"Il paraît que le maire d'Argenteuil aurait pris la décision d'annuler "3000 nuits" parce qu'il ne voulait pas alimenter la haine en "ces temps troubles", détaillent les organisateurs du Festival Ciné-Palestine. "Outre le caractère choquant et l'atteinte flagrante à la liberté de création artistique, cette décision nous apparaît surprenante, tant le film a reçu un accueil favorable partout où il a été programmé. Ce film connaît un succès mondial et a remporté de nombreux prix", continuent-t-ils.

Depuis quelques temps, "en ces temps troubles", la censure semble être redevenue à la mode. Il y a quelques semaines, le nouveau casino avait annulé le concert de Blade Mc, un rappeur, originaire du Havre. Une censure assumée par la direction de la salle parisienne qui lui avait gentiment envoyé un courriel pour lui signifier son refus. « Après discussion avec mon supérieur, nous ne pouvons pas recevoir votre artiste au Nouveau Casino, car nous trouvons ses textes et son album trop engagés », avait écrit la direction, comme nous le relations dans nos colonnes.

Le 5 mars dernier, Patrice Leclerc, le maire de Gennevilliers avait aussi annulé la projection de l'affaire Salah Hamouri, un documentaire de notre confrère Nadir DendouneL'histoire de ce jeune Franco-palestinien injustement incarcéré en Israël pendant 7 ans.

Mué dans un silence, Patrice Leclerc avait fini par justifier sa décision à nos confrères du Parisien, en évoquant un "agenda Palestine trop chargé", sans pour autant proposer une autre date de diffusion.

Une conférence de presse est organisée ce mardi 3 mai, à 16h, devant la Mairie d'Argenteuil, "afin d'informer le plus largement possible sur cette décision unilatérale de la municipalité".

Djamel Karkochi

Dernière minute


La chronique du Tocard

  • La chronique du Tocard. Grève des mots au Bac

    C'était comme à l'usine et les candidats se succédaient à la chaîne. Mon tour allait arriver malheureusement plus vite que prévu parce que deux garçons de mon âge qui me devançai...

    LIRE SUITE Tous les articles de la rubrique Economie»


Edito