Casablanca.FIAD 2017 : La croissance inclusive en Afrique en débat

Boubker Jai, directeur général du groupe AttijariWafa Bank.

La 5ème édition du « Forum International Afrique Développement » (FIAD 2017) se tient  à Casablanca sous le thème « Les nouveaux modèles de croissance inclusive en Afrique », les 16 et 17 mars à l'initiative du Groupe AttijariWafa Bank

Cet évènement qui est une plateforme s’inscrivant dans une démarche d’échanges et de coopération Sud-Sud, donnera l’opportunité aux participants d’échanger autour de problématiques liées au développement économique de l’Afrique.

Plusieurs ministres et acteurs économiques africains se sont déplacés à Casablanca  pour présenter les projets majeurs et rencontrer également des structures de financement, des fonds d’investissements en vue du développement des secteurs économiques.

Les participants pourront assister à trois séminaires : le rôle des acteurs privés dans la création de valeur partagée en Afrique, l’urbanisation de la fracture au levier de la croissance et de l’inclusion et enfin les moyens d’accélérer l’inclusion financière.

Un trophée des jeunes entrepreneurs africains âgés de 18 à 40 ans dont l’entreprise possède son siège dans un pays africain sera décerné pour l’occasion. Lors de ce concours, trois prix seront décernés selon les catégories : Pour les startups, pour les projets sociaux initiés par des associations et pour les startups dont le projet consiste en l’utilisation de produits ou services possédant un impact environnemental positif.

Par ailleurs, trois entreprises recevront également un trophée. Il s’agit des « Trophées de la Coopération Sud-Sud » dont le but est d’encourager les entreprises qui ont, de manière notable, permis l’accroissement des échanges et des investissements à l’intérieur du continent africain.

Le marché de l’investissement fait partie des activités clefs du forum. Cette année, les pays invités sont le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, l’Égypte, Madagascar, la République du Congo, le Rwanda, le Sénégal et la Tunisie. Chacun d’entre eux présentera les plans de développement ainsi que les banques de projets d’investissement qui existent dans leur pays. Ce sera également l’occasion de présenter et mettre en avant les projets prévus à l’échelle de leur pays visant à faciliter la création et la croissance des entreprises africaines.

Mohamed El Hamraoui

Dernière minute


La chronique du Tocard

  • La chronique du Tocard. Grève des mots au Bac

    C'était comme à l'usine et les candidats se succédaient à la chaîne. Mon tour allait arriver malheureusement plus vite que prévu parce que deux garçons de mon âge qui me devançai...

    LIRE SUITE Tous les articles de la rubrique Economie»


Edito

Advertisement