France /Bagnolet. Un Algérien de 90 ans atteint d'Alzheimer a disparu

Bagnolet. Douadi Rabia, un Algérien de 90 ans, atteint de la maladie d'Alzheimer disparu depuis le 15 mars 2017. Photo : DR

La famille de Douadi Rabia, un Algérien de 90 ans, atteint de la maladie d'Alzheimer et qui a disparu depuis ce 15 mars, est inquiète. "Il s'est enfui de sa maison de retraite hier soir vers 21h30", raconte sa fille Yasmine qui ne décolère toujours pas. "La négligence des employés et le manque de sécurité à l'intérieur de l'établissement ont causé sa fuite", dénonce-t-elle. 

Placé dans cette institution située à Bagnolet (93), rue Descartes, depuis janvier 2016, depuis qu'il a été diagnostiqué "Alzheimer", Daoudi Rabia était vêtu lors de sa disparition d'un pantalon foncé, d'un pull rayé et "sûrement d'une casquette ou d'un béret", précise Yasmine.

"Mon papa n'est pas très grand. Il mesure 1m55. Il est de corpulence mince", embraie la jeune fille. "Il s'exprime essentiellement en kabyle", dit encore Yasmine. 

La police, les hôpitaux, les Samus des alentours ont été tous prévenus. "Nous avons également placardé d'affiches les secteurs de Bagnolet, mais aussi ceux de Montreuil, ainsi que les environs de la Porte des Lilas", détaille la fille du disparu, en espérant que leurs démarches suffiront à le retrouver. 

Nadir Dendoune

Le commissariat de Bagnolet suit cette affaire de près. Merci de les contacter si vous pensez avoir des informations au sujet de la  disparition de Douadi Rabia.

Dernière minute


La chronique du Tocard

  • La chronique du Tocard. La déchirure

    Maman est comme tout le monde et il lui arrive parfois, pour pas dire souvent, d'être en dépression. Avec le recul, je ne sais pas si cela n'a pas été le cas une grande partie de sa vie. Même avant qu'elle a...

    LIRE SUITE Tous les articles de la rubrique Economie»


Edito