France.Bon plan stage pour les collégiens des quartiers

Viensvoirmontaf, une initiative visant à rapprocher des jeunes sans réseau de professionnels pour leur stage de 3ème. Crédit photo : viensvoirmontaf.

Qui a eu la chance de trouver un stage de 3e passionnant et surtout utile dans le choix de son orientation future ? Le défi est encore plus grand quand on n’a pas de réseau. C’est ce que propose le site viensvoirmontaf.fr, destiné à des élèves issus de REP.

« Comme on est petit, on nous dit qu’on n’a pas la maturité. J’ai déjà essayé de trouver des stages mais on m’a recalée tout le temps ». Le témoignage de Tasnim, 14 ans, reflète bien la difficulté de trouver un stage lorsqu’on n’a pas de réseau. L’idée de viensvoirmontaf.fr est simple : permettre à des élèves de ZEP de découvrir le métier dont ils rêvent, sans autocensure. Dans un premier temps, le site internet s’occupe d’élèves de 3ème de quelques établissements. Il propose un réseau de métiers aussi divers que possible. « Tous les métiers sont les bienvenus! », peut-on lire sur le site, qui est d’ailleurs également une association loi 1901.

LE coup de pouce

« Ouvrons notre lieu de travail à des jeunes issus des quartiers populaires qui regorgent d’énergie mais qui manquent souvent de contacts. Nous vous proposons de leur donner LE coup de pouce qui pourrait changer leur parcours ». C’est le pari un peu fou et l’idée très originale qu’ont lancé 3 femmes. Gaëlle Frilet, prof d'anglais en REP, depuis près de 10 ans en Seine-Saint-Denis ; Mélanie Taravant et Virginie Salmen, toutes les deux journalistes.

Offres variées

Viensvoirmontaf vise la période des stages obligatoires de 3ème : du 14 au 18 décembre et/ou du 11 au 15 janvier. Et les offres disponibles sur le site sont aussi variées qu’intéressantes : éclairagiste théâtre, responsable communication et marketing ou encore ingénieur du son.

Chloé Juhel

Plus d’infos ici :

www.viensvoirmontaf.fr

Dernière minute


La chronique du Tocard

  • La chronique du Tocard. Grève des mots au Bac

    C'était comme à l'usine et les candidats se succédaient à la chaîne. Mon tour allait arriver malheureusement plus vite que prévu parce que deux garçons de mon âge qui me devançai...

    LIRE SUITE Tous les articles de la rubrique Economie»


Edito