France.La justice confirme l’expulsion de Dieudonné du théâtre parisien de la Main d’Or

  • Par S.S
  • le jeudi 9 novembre 2017
Dieudonné et Noémie Montaigne

La cour d’appel de Paris a confirmé le 8 novembre l’expulsion de l’humoriste du théâtre parisien de la Main d’Or situé au 11ème arrondissement, une salle où il se produit depuis plus de quinze ans. 

Le juge a donc confirmé un jugement du 29 septembre 2015 : à cette date, le tribunal de grande instance de Paris avait prononcé la résiliation de son bail, au motif que sa société, Bonnie Productions, avait commis des infractions à ce bail, et ordonné son expulsion. La justice ne demandait toutefois pas que cette décision soit exécutée sur-le-champ.

Dieudonné avait fait appel, tout en dénonçant sur sa chaîne Youtube « une cabale visant à le museler ». A l’audience en appel en septembre dernier, l’avocate des propriétaires du théâtre, la SCI Passage d’Or, avait demandé la confirmation du jugement.

L’avocate de Dieudonné M’bala M’bala, Isabelle Coutant-Peyre, a pour sa part fait savoir à qu’elle envisageait un pourvoi en cassation. Mais celui-ci ne serait pas suspensif, et n’empêcherait donc pas une expulsion. « C’est un homme libre. Il fera ses réunions dans des bus », a affirmé Me Coutant-Peyre.

La justice condamne, en outre, la société de Dieudonné, titulaire du bail, à payer 280 660 euros au titre d’arriérés locatifs, a déclaré à l’AFP l’avocate des propriétaires, Dominique Cohen Trumer.

En cause, « une manœuvre fiscale » selon les plaignants, qui affirment que lors de l’acquisition des lieux en 2011, c’était la société Bonnie Productions, gérée par Dieudonné, qui était titulaire du bail. Or, l’exploitation de la salle semblait en fait relever des Productions de la Plume, gérée par sa compagne Noémie Montaigne. Bonnie Productions avait par ailleurs été provisoirement radiée du registre du commerce en septembre 2013, pour cessation d’activité.

S.S

Dernière minute


La chronique du Tocard

  • La chronique du Tocard. Grève des mots au Bac

    C'était comme à l'usine et les candidats se succédaient à la chaîne. Mon tour allait arriver malheureusement plus vite que prévu parce que deux garçons de mon âge qui me devançai...

    LIRE SUITE Tous les articles de la rubrique Economie»


Edito