France.Le Fundtruck débarque à Lille

Un jeune entrepreneur exposant son projet d'entreprise à bord du camion de financement de Sowefund à Paris. Juin 2017

Le camion du financement continue son tour de France. Il s’agit d’un événement dont le but est de promouvoir l’entrepreneuriat et accroître la visibilité des jeunes entreprises françaises.

Le concept est simple. L’équipe de Sowefund fait monter des jeunes entrepreneurs à bord de ce qui ressemble à un « food truck ». Elle les emmène ensuite sur la route à la rencontre de tous les membres de l’écosystème : des investisseurs, des entrepreneurs à succès, des représentants locaux… En bref, toutes les personnes qui peuvent aider ou soutenir les initiatives françaises les plus ambitieuses.

Le tout se déroule sous la forme d’un concours avec un seul grand vainqueur à la fin. Après avoir fait escale à Nantes, à Bordeaux et à Paris, le Fundtruck débarque cette semaine à Lille et dans la région lilloise.

Occasion de tester une idée

En 2 ans, plus de 300 jeunes entreprises ont postulé pour participer à l’aventure. 40 d’entre-elles ont décroché leur sésame et se sont élancées dans les rues pour tenter d’impressionner le jury et le public. Pour ces entrepreneurs, le Fundtruck est une occasion unique de tester leur idée auprès de professionnels de l’entrepreneuriat.

Conseils des « mentors »

Au fur et à mesure de la compétition, les candidats affutent leur discours et peaufinent leur concept grâce aux conseils avisés des « mentors », des entrepreneurs qui ont déjà réussi ce que les concurrents essaient d’entreprendre. Certains réussiront également à trouver des investisseurs prêts à les accompagner dans leur projet.

Chloé Juhel

Rendez-vous le 14 septembre à 9h30 à Euratechnologies, 165 Avenue de Bretagne, 59000 Lille puis à 12h à Eurasanté, 310 Avenue Eugène Avinée, 59120 Loos

Dernière minute


La chronique du Tocard

  • La chronique du Tocard. Grève des mots au Bac

    C'était comme à l'usine et les candidats se succédaient à la chaîne. Mon tour allait arriver malheureusement plus vite que prévu parce que deux garçons de mon âge qui me devançai...

    LIRE SUITE Tous les articles de la rubrique Economie»


Edito