Tunisie. Jazz à Carthage : programme haut de gamme malgré le désistement du partenaire historique

Pink Martini, Ben l’onclue soul ou encore Hind Zahra : le programme du plus important festival de jazz en Tunisie circule déjà depuis quelques jours, suscitant l’intérêt grandissant des mélomanes. Les premiers lots de billets pour certaines dates sont même déjà écoulés. Un bon augure alors que Jazz à Carthage a perdu le soutien de son partenaire historique, l’opérateur Ooredoo. Début des festivités le 31 mars.

La 12e édition est celle du centenaire de la naissance du jazz et celle du renouveau : nouveaux partenaires, mais aussi inauguration des concerts hors de Tunis et même un concert gratuit au cœur de la capitale. Avec 10 soirées réparties entre Tunis et Sousse, pour un total de 21 artistes, dont la plupart de renommée mondiale, Jazz à Carthage est loin d’avoir revu ses ambitions à la baisse. Et ce, malgré un budget contenu à environ 500 000 dinars (200 000 euros).

Toutefois, l’entrée en lice de nouveaux sponsors, le groupe BNP Paribas en tête, n’a pas été suffisante, et l’État a mis la main à la poche à hauteur d’un tiers du total, selon Mourad Mathari, le directeur du festival. En conférence de presse jeudi matin, celui-ci s’est néanmoins félicité de la volonté du ministère de la Culture en faveur de ce type d’évènements susceptible de redorer une image de la Tunisie écornée depuis quelques années.

Preuve de la bonne réputation du festival et du sérieux de son organisation, plusieurs grands noms ont répondu à l’appel. La légende Pink Martini, le Français Ben l’oncle soul, la Marocaine Hind Zahra ou encore la figure montante britannique Tom Odell en font partie et attireront sans doute de nombreux spectateurs au Carthage Thalasso de Gammarth.

Les artistes arabes ne sont pas en reste. La soirée du 2 avril sera même totalement proche-orientale avec 47 soul (Palestine) et Wust el Balad (Égypte). Quant au désormais célèbre chanteur tunisien Sabri Mosbah, il assurera la première partie de la soirée de clôture, avant de céder la place à l’Américaine Akua Naru pour un final en beauté.

Le programme complet de la 12e édition de Jazz à Carthage :

  • 31 mars : Liam Baley (Royaume uni) et Myles Sanko (Royaume Uni)
  • 1er avril : Aaron (France) et Tom Odell (Royaume Uni)
  • 2 avril : 47 Soul (Palestine) et Wust el Balad (Egypte)
  • 3 avril : Morgane Ji (France) et Ben l’Oncle Soul (France)
  • 4 avril : Maro Rom’s Interzone (Autriche) et Jay Jay Johnson (Suède)
  • 5 avril : Raphael Gualazzi (Italie) et Chambao (Espagne)
  • 6 avril : Djazia Satour (Algérie) et Hindi Zahra (Maroc)
  • 7 avril : Nabila Maan (Maroc) et Cocoon (France)
  • 8 avril : Pink Martini (USA)
  • 9 avril : Sabry Mosbah (Tunisie) et Akua Naru (États-Unis)

Rached Cherif

Dernière minute


La chronique du Tocard

  • La chronique du Tocard au Trib'. Francesca : "Leur liberté, c'est ma liberté"

    J'ai décidé d'aller parfois au tribunal. Une belle manière de raconter autrement la France. La Chronique du Tocard devient donc de temps en temps La chronique du Tocard au Trib'. Voici l'épisode 1. Au Palais ...

    LIRE SUITE Tous les articles de la rubrique Economie»


Edito