Migration.Le Maroc : Transformation d'un pays de transit en un pays d’accueil et de destination

Rabat, le 15 décembre 2016 - Un migrant en entretien avec un fonctionnaire du bureau des étrangers de Rabat, une administration chargée de recevoir les demandes de régularisation au titre de la deuxième phase d’intégration des migrants en situation irrégulière au Maroc. FADEL SENNA / AFP

Une enquête portant sur "l'accès aux services de base, à l'emploi, au logement pour la population migrante au Maroc, a démontré que 52 % des migrants dans la zone de Rabat-Casa-Salé souhaitent vivre au Maroc, qui, longtemps considéré comme un pays de transit se transforme petit à petit en un pays d’accueil et de destination

Les résultats de cette enquête réalisée dans le cadre du projet "Opération Al Wassit", présentés mardi 21 novembre à Rabat, confirme cette tendance puisque 48 % des migrants voient le Maroc comme un pays de transit vers l'Europe.

Selon Abdeslam Amakhtari, président de l'association ASTICUDE, le Maroc étant à la fois un pays de transit et de destination, est constamment confronté aux différents aspects des migrations et déploie des efforts considérables pour la promotion de l'intégration des migrants sur son territoire.

Lancé en février 2016 par le Comité Européen pour la formation et l'agriculture (CEFA) en partenariat avec la Fondation Orient-Occident, l'Association ASTICUDE et l'ONG Soleterre Maroc, le projet "Opération Al Wassit" a pour objectif de promouvoir l'intégration des migrants au Maroc, la déconstruction des préjugés et stéréotypes à leur égard et le renforcement des instances de leur soutien et protection.

Selon Erika Ramanzini chargée du projet, ce dernier a également permis le renforcement des capacités et compétences de 72 associations marocaines et migrantes, le financement de quatre micro-projets et cinq programmes de formation et de sensibilisation ainsi que l'organisation de la campagne médiatique "B7al-B7al" en juin 2017, menée sur la page Facebook "B7al B7al", afin de promouvoir auprès de 400 000 personnes une perception positive des migrants.

Mohamed El Hamraoui

DERNIERE MINUTE

LES SERIES DU MAGAZINE

CHRONIQUES

24 HEURES AVEC

EDITOS

ON A TESTE

VOYAGES

IL RACONTE


TERROIR

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer