Football.Mondial 2018 : Le Maroc et la Tunisie qualifiés, avec panache pour l’un, sans saveur pour l’autre

  • Par S.S
  • le samedi 11 novembre 2017
La joie de Msakni au coup de sifflet final

C’est fait ! Le Maghreb sera particulièrement bien représenté au Mondial de football en 2018 en Russie : si le Maroc s’est qualifié avec la manière, en l’emportant 2 – 0 lors d’un match héroïque à l’extérieur à Abidjan aux dépens de la Côte d’Ivoire, la Tunisie a manqué de brio pour sa qualification, en concédant un match nul 0 – 0 à domicile face à une modeste sélection libyenne, soit le minimum syndical.

Réalistes, les hommes d’Hervé Renard ont inscrit leurs deux buts durant les 30 premières minutes, le premier à la suite d’une action construite et le second à la 29ème minute suite à un corner, scellant ainsi très tôt le sort du match face à un public ivoirien médusé. Le dernier quart d’heure a notamment été marqué par une intrusion d’un supporter sur le terrain et les jets de bouteilles d’eau mais qui n’ont pas perturbé les Lions de l’Atlas.  

A Radès, les hommes de Nabil Maâloul n'ont assuré en revanche que l’essentiel : sous les sifflets de leur public insatisfait d’un derby décousu marqué par les ballons longs et de nombreuses pertes de balles, les Aigles de Carthage ont déçu leurs supporters venus en nombre au stade de Radès, restés sur leur faim mais célébrant une qualification synonyme de fierté nationale. Véritable héros du match, le gardien de but libyen Nachnouch a sauvé ses coéquipiers neutralisant d'innombrables occasions, dont un tir pleine lucarne en fin de match, sauvé d'une magistrale claquette.

Deux similitudes notables entre les deux sélections marocaine et tunisienne : toutes deux se qualifient pour la cinquième fois de leur histoire en phase finale du mondial. Mais si le Maroc a une histoire plus ancienne en Coupe du monde remontant à 1970 (contre 1978 pour la Tunisie), cela fait pas moins de 20 ans que les marocains n’avaient pas connu la joie d’une participation à une phase finale. Autre motif de satisfaction : le Maroc et la Tunisie terminent tous deux premiers de leurs groupes respectifs, grâce à la différence de buts dans les deux cas. La Libye finit pour sa part dernière de son groupe, tandis que la Côte d’Ivoire termine deuxième.

Rendez-vous été 2018 à Moscou, pour les Aigles et les Lions, l’aventure continue !

S.S

Dernière minute


La chronique du Tocard

  • La chronique du Tocard. Grève des mots au Bac

    C'était comme à l'usine et les candidats se succédaient à la chaîne. Mon tour allait arriver malheureusement plus vite que prévu parce que deux garçons de mon âge qui me devançai...

    LIRE SUITE Tous les articles de la rubrique Economie»


Edito