Maroc.Quarante cellules démantelées et plusieurs terroristes arrêtés depuis la création du BCIJ

Le directeur du BCIJ marocain, Abdelhak Khiame. STR / AFP

Le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ), a réussi à démanteler 40 cellules terroristes et à arrêter 548 personnes, depuis sa création en 2015, a indiqué son directeur Abdelhak Khiame dans une déclaration à la presse.

Quelque 21 cellules ont été mises hors d’état de nuire en 2015 et 19 autres lors de l’année en cours, dont 4 cellules liées à la nébuleuse terroriste “Al Faye Wa Al Istihlal”, grâce à la politique proactive adoptée par le Maroc, a rappelé M. Khiame. Ces 36 cellules sont liées à l’organisation terroriste auto-proclamée “Etat islamique” (EI), ajoutant que, 548 personnes (275 en 2015 et 273 en 2016) ont été interpellées et déférées à la justice.

De 2015 à 2016, le BCIJ a aussi  procédé à l’arrestation de 71 individus qui ont regagné le Maroc en provenance des rangs de l’EI. Et sur les 47 personnes arrêtées en 2016, 39 proviennent de la zone de conflit syro-irakienne et 8 autres de la Libye, a ajouté le directeur du BCIJ.  

Pour le cas des individus qui ont tenté de joindre les rangs de l’EI, 3 personnes ont été arrêtées : 2 ayant tenté de se rendre en Libye et une vers la zone syro-irakienne. D’autre part, Le BCIJ  a  traité cinq affaires liées au port d’armes et a présenté 22 ex-détenus, 14 femmes et 20 mineurs à la justice et a procédé au refoulement de 27 personnes.

A propos de la lutte anti-terroriste à l’échelle nationale depuis 2002, M. Khiame a rappelé que 167 cellules ont été démantelées, dont 46 étaient étroitement liées aux groupes actifs dans les zones de conflit aux côtés de “Daesh”. Le BCIJ a aussi mis en échec 341 tentatives terroristes et  sur les 2.963 individus arrêtés et déférés à la justice, 277 avaient de lourds casiers judiciaires.

Concernant les “combattants” marocains ayant péri dans les zones de conflit, le directeur du BCIJ a indiqué qu’ils sont au nombre de 553 personnes.

Mohamed El Hamraoui

Dernière minute


La chronique du Tocard

  • La chronique du Tocard au Trib'. Francesca : "Leur liberté, c'est ma liberté"

    J'ai décidé d'aller parfois au tribunal. Une belle manière de raconter autrement la France. La Chronique du Tocard devient donc de temps en temps La chronique du Tocard au Trib'. Voici l'épisode 1. Au Palais ...

    LIRE SUITE Tous les articles de la rubrique Economie»


Edito