Rabat.Le Maroc et la Russie déterminés à développer leur coopération économique

Le Premier ministre marocain Saadeddine El Othmani (D) et son homologue russe Dmitri Medvedev lors d'une réunion le 11 octobre 2017 à Rabat. FADEL SENNA / AFP

Le Maroc et la Russie ont signé, mercredi 11 octobre à Rabat, 11 accords de coopération, à l’occasion de la visite d’amitié et de travail qu’effectue dans le Royaume le Premier ministre russe, Dmitri Medvedev, à la tête d’une importante délégation.

Les accords signés en présence du chef du gouvernement Saâd-Eddine El Othmani et du Premier ministre russe, lors de l'ouverture des travaux de la haute commission mixte de coopération, portent sur la coopération dans les domaines douanier, agricole, militaire, diplomatique, administratif, commercial et culturel, et en matière d’efficacité énergétique, d’énergies renouvelables et d’usage pacifique de l’énergie nucléaire. Ils viennent compléter les 16 accords conclus entre les deux pays lors de la visite officielle du roi Mohammed VI à Moscou en 2016.

Le premier accord est relatif à un protocole entre l’Administration des douanes et impôts indirects et le Service fédéral des douanes russe portant sur l’échange d’informations préalables à l’arrivée sur les marchandises et les véhicules se déplaçant entre le Royaume du Maroc et la Fédération de Russie. Le deuxième accord, signé par Akhannouch, et le ministre russe de l’Agriculture, Alexandre Tkatchev, est relatif à un mémorandum d’entente portant sur la coopération dans le domaine agricole entre les deux pays.

En matière d’énergie, un mémorandum d’entente a été signé dans le domaine de l’efficacité énergétique par le ministre de l’Énergie, des mines et du développement durable, Aziz Rebbah et son homologue russe, Alexandre Novak. Il s’agit également d’un mémorandum d’entente en matière d’énergie renouvelable entre le ministère de l’Énergie, des mines et du développement durable, l’Agence marocaine pour l’énergie durable (MASEN), et le ministère russe de l’Energie, signé par Rebbah et Mustapha Bakkoury, directeur de MASEN, et M. Novak.

Les deux pays ont signé aussi deux accords, l'un sur la coopération militaire et l'autre sur le partenariat sécuritaire dans les domaines de la formation, de l'échange d'expériences, de la protection de la propriété intellectuelle militaire et  techniques. 

Mohamed El Hamraoui

Dernière minute


La chronique du Tocard

  • La chronique du Tocard. Grève des mots au Bac

    C'était comme à l'usine et les candidats se succédaient à la chaîne. Mon tour allait arriver malheureusement plus vite que prévu parce que deux garçons de mon âge qui me devançai...

    LIRE SUITE Tous les articles de la rubrique Economie»


Edito