Ex-Yougoslavie. Srebrenica : la condamnation de Ratko Mladic saluée par la communauté internationale

  • Par R.C
  • le mercredi 22 novembre 2017
Ratko Mladic (au milieu) pendant le siège de Sarajevo en 1993.

La condamnation à la perpétuité de l’ancien chef militaire des Serbes de Bosnie, Ratko Mladic, a été globalement saluée comme une victoire de la justice par la communauté internationale. Le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY) l’a notamment reconnu coupable de génocide, crimes contre l’humanité et crimes de guerre, notamment lors du siège de Srebrenica.

Le Haut-Commissaire aux droits de l’homme de l’ONU a qualifié cette condamnation de « victoire capitale pour la justice ». « Mladic est la quintessence du mal (...) Mladic a présidé à certains des crimes les plus sombres survenus en Europe depuis la Deuxième Guerre Mondiale », a estimé Zeid Ra’ad Al Hussein. « Ce verdict est un avertissement aux auteurs de tels crimes qu’ils n’échapperont pas à la justice, aussi puissants soient-ils, et quel que soit le temps qu’il faudra. Ils devront rendre des comptes », a-t-il ajouté.

L’Union européenne, par la voix d’un porte-parole de la Commission, a exhorté tous les pays des Balkans à « honorer les victimes » des crimes de guerre et à œuvrer en faveur de la « réconciliation » dans la région. « Cela montre que l’État de droit fonctionne et que ceux qui sont responsables de crimes de guerre doivent rendre des comptes » s’est félicité de son côté le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, dans un communiqué. Il a souligné que M. Mladic était coupable de « crimes épouvantables contre des civils », notamment à Srebrenica durant l’été 1995.

La France salue « le courage des victimes et témoins qui ont accepté de s’exprimer devant les juridictions pénales internationales ». « Il est indispensable que tous les responsables des crimes de guerre commis dans les Balkans occidentaux soient jugés. Nous sommes engagés en faveur de la lutte contre l’impunité et pour une justice indépendante et impartiale partout dans le monde et appelons l’ensemble des États à coopérer pleinement avec les juridictions pénales internationales », a déclaré dans un communiqué le ministère français des Affaires étrangères.

L’Allemagne, le Royaume-Uni ont réagi de manière similaire à l’annonce du verdict de la TPIY. En revanche, la Russie, alliée traditionnelle de la Serbie et souvent critique de la justice internationale, n’avait pas encore réagi en milieu d’après-midi.

Plus de 10 000 habitants de Sarajevo, dont environ 1 500 enfants, sont tués par les balles des snipers ou les obus qui pleuvent des hauteurs tenues par les forces de Mladic pendant les quatre années que dure le siège de la capitale bosniaque. À l’été 1995, c’est le massacre de Srebrenica. Dans l’enclave, 8 000 hommes et garçons musulmans sont tués en quelques jours. La tuerie est la plus importante en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale.

R.C

À lire aussi :

Ex-Yougoslavie. Massacre de Srebrenica : condamnés, les Pays-Bas se pourvoient en cassation

Srebrenica : Le nouveau maire ne reconnaît pas le génocide

Dernière minute


La chronique du Tocard

  • La chronique du Tocard. Grève des mots au Bac

    C'était comme à l'usine et les candidats se succédaient à la chaîne. Mon tour allait arriver malheureusement plus vite que prévu parce que deux garçons de mon âge qui me devançai...

    LIRE SUITE Tous les articles de la rubrique Economie»


Edito

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer