Terroir.Sur la peau, on met des cactus

crédit photo : M. Viard / Horizon Features / Leximages / AFP)

MAGAZINE JANVIER 2018

Avec son fort pouvoir oxydant et sa forte teneur en oméga-6 et en vitamine E, l’huile de pépins de figue de Barbarie est le nouvel élixir de jouvence. “L’opuntia ficus-indica”, ou cactus raquette, a de quoi piquer la curiosité. 

Un fruit qui survit dans des conditions extrêmes ne peut que posséder des vertus exceptionnelles. Il en est naturellement de même pour ses dérivés. Très riche en vitamines E et provitamine A (bêta-carotène), l’huile extraite de la figue de Barbarie est réputée lutter contre le vieillissement cutané. Elle est obtenue à partir des graines de ce fruit originaire du Mexique, mais dont la culture s’est également répandue sur les rives chaudes du pourtour méditerranéen.

On ne compte plus les marques de cosmétiques qui intègrent cet ingrédient dans la composition de leurs produits. “Nous utilisons une huile vierge première pression qui provient de plantations des régions de l’ouest de la Tunisie, du côté de Kasserine et Sidi Bouzid”, explique Sofia El Hedda, fondatrice, avec ses deux sœurs, de la marque L’Odaïtès, qui propose des soins haut de gamme à base de substances végétales, comme le jus d’aloe vera ou la sève de datte.

Des vertus anti-âge, cicatrisantes et nourrissantes

“La récolte des pépins de figue a lieu en été, à partir de la mi-juillet. Nous imposons à nos trois ou quatre fournisseurs des règles strictes en matière de conditionnement, afin de nous assurer de la qualité de l’huile jusqu’à fabrication du produit de soin”, poursuit la directrice des opérations. Chez L’Odaïtès, l’huile extraite de ce fruit entre dans la composition de plusieurs produits, dont la Crème sensationnelle, un soin anti-âge intense. Il faut compter une tonne de figues de Barbarie pour extraire un litre d’huile, dont le coût peut atteindre jusqu’à 1 000 euros, ce qui justifie le prix élevé des soins qui en contiennent.

Outre les crèmes anti-âge, on en retrouve également dans les crèmes cicatrisantes et anti-vergetures. Nourrissante pour la peau, elle convient aussi aux soins capillaires, notamment ceux destinés aux cheveux secs. Comestible, cette huile serait également indiquée en prévention des maladies de la prostate et pour réduire le taux de cholestérol. Sous ses aspects hostiles de cactus, la figue de Barbarie recèle en réalité des trésors de vertus.  

L’eldorado de la figue et de l’archéologie

En plus de ses nombreuses plantations de figues de Barbarie, la région de Kasserine, en Tunisie, a d’autres atouts à faire valoir : ses vestiges antiques. Elle en compte près de 3 500, répartis sur ses divers sites archéologiques, soit 35 % du patrimoine du pays. Les plus célèbres sont à Haïdra, où l’on peut admirer, loin de la horde de touristes, les ruines d’un arc de triomphe dédié à l’empereur Septime Sévère, des nécropoles romaines, des thermes souterrains, une citadelle byzantine, ainsi que plusieurs basiliques et nombre d’églises. Du côté de Sidi Bouzid, les amoureux de la nature apprécieront le parc national de Bouhedma, où cohabitent l’antilope addax, la gazelle oryx et une population de chats sauvages.

DERNIERE MINUTE

LES SERIES DU MAGAZINE

CHRONIQUES

24 HEURES AVEC

EDITOS

ON A TESTE

VOYAGES

IL RACONTE


TERROIR

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer