Tunisie. Confiscation des biens des hommes d'affaires arrêtés, et incarcération de Chafik Jarraya

  • Par S.S
  • le vendredi 26 mai 2017
Chafik Jarraya et Yassine Chennoufi

Le directeur du Comité de confiscation Mounir Ferchichi a annoncé lors d'une la conférence de presse tenue vendredi 26 mai au siège du comité à Montplaisir, que les biens des hommes d’affaires arrêtés sont en cours de confiscation. Les propriétaires de ces biens rapidement confisqués sont en relation avec la famille de du président déchu Zine Alabidine Ben Ali. Sous les feux des critiques depuis lundi...
LIRE SUITE

Tunisie. Corruption. Vague d’arrestations : une guerre contre les « nouveaux riches » ?

Youssef Chahed, posant aux côtés d'une unité spéciale de la Garde nationale

Passée la vague de stupeur qui a suivi le déclenchement de la série d’arrestations d’individus liés au milieu des affaires, on commence à mieux saisir les contours de cette autoritaire et opaque opération « coup de poing ». Les identités des suspects, égrenées les unes après les autres tout au long de la deuxième nuit consécutive du coup de filet, renseignent sur la philosophi...
LIRE SUITE

Tunisie. Vague d’arrestations d’hommes d’affaires, premiers éléments

Chafik Jarraya (à gauche) et le chef du Congrès national libyen Ibrahim Fethi Amish

On en sait plus sur la série d’arrestations surprises de businessmen soupçonnés de corruption qui a secoué le pays toute l’après-midi et la soirée de mardi à mercredi 24 mai, entamée par la plus spectaculaire, celle de Chafik Jarraya. ...
LIRE SUITE

Tunisie. [Vidéo] Michael Ayari : « Les causes structurelles à l’origine de la révolution sont toujours présentes »

Michael Ayari. Photo / vidéo Seif Soudani - LCDA

Téléchargé plus de dix-mille fois depuis sa publication à la mi-mai 2017, le dernier rapport de l’International Crisis Group s’intitule de façon on ne peut plus explicite : « La transition bloquée : corruption et régionalisme en Tunisie ». Visionnaire, l’analyste principal Michael Ayari y prédit une situation intenable à défaut d’un dialogue national économique, &agr...
LIRE SUITE

Point de vue / Tunisie. Manifestation, sédition et jeu des partis

Tunisie. Des manifestants en confrontation avec les militaires, près de la station de pompage de pétrole et de gaz dans le secteur d'El-Kamour, à une centaine de km de Tataouine, le 22 mai 2017. FATHI NASRI / AFP

Où finit la manifestation, où commence la sédition ? Où finit la politique, où commence la non- politique, c’est-à-dire le conflit ? Où finit le jeu des partis et des institutions, où commence celui des émeutiers anarchiques ? Trois questions sérieuses qui nous interpellent vivement, si l’on veut tenter de comprendre la portée de ces évènements graves qui se déroulent d...
LIRE SUITE

Tunisie. Auditions publiques : le grand déballage d’Imed Trabelsi sur la corruption sous l'ancien régime

  • Par S.S
  • le lundi 22 mai 2017
Témoignage d'Imed Trabelsi, le 19 mai 2017

Le plus emblématiques des membres du clan Trabelsi, qui avait mis l'économie tunisienne sous coupe réglée pendant la dictature de Ben Ali, a livré vendredi soir un témoignage historique et inédit sur la corruption à l'époque, tout en présentant ses excuses au peuple tunisien. ...
LIRE SUITE

Tunisie. Tunis by bike, 2ème édition, une « vélorution ! »

  • Par S.S
  • le samedi 20 mai 2017

Une rencontre de passionnés du vélo a eu lieu hier soir à Tunis, après une première rencontre le 20 avril dernier. A la tombée de la nuit et en plein de cœur de la capitale, cet évènement a réuni entre 200 et 300 personnes de 2 à 70 ans, de cyclistes assidus à amateurs qui n’avaient pas fait de vélo depuis des années. ...
LIRE SUITE

Dernière minute


La chronique du Tocard

  • La chronique du Tocard. Des larmes sur commande

    Mon conseil de discipline avait lieu ce lundi à 16h pétantes et je risquais perpète. En jeu, mon exclusion définitive de ce lycée de Saint-Ouen où je me sentais plutôt bien, en famille au milieu de tous c...

    LIRE SUITE Tous les articles de la rubrique Economie»


Edito

Advertisement