Tunisie.Deux Airbus A340 pour assurer le transport des pèlerins

  • Par S.S
  • le mardi 15 août 2017

Tunisair annonce la location de deux avions Airbus A-340, d’une capacité respective de 266 sièges, en plus de sa flotte régulière, dans le cadre de « mesures exceptionnelles » visant à assurer le transport du nombre record d’environ 11 mille pèlerins, via 86 vols, à l’aller et au retour des aéroports de Médine et Jeddah, jusqu'à la mi-septembre 2017.

La compagnie aérienne ajoute que l’équipage sera renforcé à bord des avions loués afin de répondre à la demande supplémentaire outre l’envoi d’une équipe multi-disciplinaires, dans les lieux saints, comportant 40 agents et responsables, pour veiller aux opérations d’enregistrement et d’embarquement départs à partir des aéroports d’Arabie Saoudite.

Le transporteur national garantira les vols à partir de l’ensemble des aéroports internationaux du pays, à partir de Tunis - Carthage, de Monastir, de Sfax - Thyna, de Tabarka - Aïn Draham, de Gabès - Matmata, de Djerba - Zarzis et de Tozeur - Nefta.

L’entreprise a par ailleurs mis à la disposition de ses passagers pèlerins et leurs proches les numéros dédiés suivants pour avoir d’amples informations : (00 216) 31 370 025 et (00 216) 31 370 031.

Il est à rappeler que l’Office de l’aviation civile et des aéroports (OACA) a annoncé que 72 vols en aller et retour ont été programmés pour le transport des pèlerins tunisiens et que le premier vol de retour est programmé pour le 6 septembre 2017, tandis que le dernier est prévu pour le 21 septembre prochain, sachant que le premier vol transportant les pèlerins vers les lieux saints à partir des aéroports tunisiens avait décollé dès le 10 août dernier.

S.S 

Dernière minute


La chronique du Tocard

  • La chronique du Tocard. Grève des mots au Bac

    C'était comme à l'usine et les candidats se succédaient à la chaîne. Mon tour allait arriver malheureusement plus vite que prévu parce que deux garçons de mon âge qui me devançai...

    LIRE SUITE Tous les articles de la rubrique Economie»


Edito