Tunisie.Importantes intempéries dans le sud : 3 morts et d’importants dégâts matériels

  • Par S.S
  • le lundi 13 novembre 2017
Médenine se réveille lundi en découvrant l'étendue des dégâts

D’importantes quantités de pluies ont été enregistrées tout au long de ce weekend dans le sud du pays, causant de graves inondations essentiellement à Mareth, Médenine, Djerba, Ben Guerdène, Zarzis, et Tataouine. Les autorités locales ont mobilisé les moyens logistiques et humains pour faire face à cette situation de crise précoce en cette saison automnale. Bilan provisoire : 3 morts et plusieurs personnes portées disparues.  

Arrivé en urgence en hélicoptère au siège du gouvernorat de Gabès de retour d’une visite de deux jours en Egypte, Youssef Chahed a voulu se montrer rassurant

L’identité d’une personne décédée a été établie : il s'agit du chef du poste de la Garde nationale de Matmata, Mehdi Haddad, qui a trouvé la mort alors qu’il tentait de porter secours à des victimes, ainsi que deux autres personnes, retrouvés à Mareth dont les identités n'ont pas encore pu être établies.

La commission nationale de lutte contre les catastrophes naturelles s’est réunie hier dimanche 12 novembre pour coordonner les opérations de secours. Les recherches se poursuivent notamment pour retrouver le délégué de Matmata, Mohsen Benâassi, porté disparu depuis hier suite à un accident de voiture causé par la crue de l'oued Bni Zelten dans la région, alors qu’il accompagnait le chef du poste de la Garde nationale.

Le chef du gouvernement, Youssef Chahed, a chargé le gouverneur, les ministres de l’Energie, de l’Intérieur et de la Défense du suivi de la situation à Gabès. Les efforts sont concentrés sur la région de Mareth, après Matmata. Par ailleurs, d’autres interventions urgentes sont programmées au profit des citoyens, dont les habitations ont été endommagées.

La protection civile débordée  

Les unités régionales de la protection civile sont intervenues pour secourir des centaines de citoyens sinistrés répartis dans plusieurs villes. Le bilan s’établissait comme suit lundi matin :

- Sauvetage de 37 citoyens de la noyade. Ces derniers étaient bloqués à l’intérieur des véhicules et encerclés par les eaux.

- Réalisation de 63 opérations de pompage des eaux

- Déplacement de 36 voitures en panne, bloquées sur la chaussée

- Evacuation de 90 élèves de l’école primaires Beni Zalten à Matmata au gouvernorat de Gabès en collaboration avec l’Armée nationale.

- Evacuation de 17 personnes dont des touristes au quartier Sfaxi à Djerba-Midoun dans le gouvernorat de Médenine. 

Ces importantes inondations ont par ailleurs causé des glissements de terrains, la crue de plusieurs oueds et l’infiltration des eaux dans les habitations et les commerces, outre la coupure du trafic routier dans plusieurs régions. Le ministère de l'Intérieur a publié le détail des routes coupées, entre hier et aujourd'hui lundi, et a appelé les citoyens à respecter les limitations de vitesse, à ne pas adopter une conduite périlleuse et à observer la prudence. Les numéros du bureau de renseignement de la Garde nationale, le 71 960 448 et le 71 963 512 ont été mis à la disposition des citoyens en plus des numéros verts 194 et 193. 

A partir de lundi, pluies et intempéries se déplacent vers le nord, mais après avoir considérablement baissé en intensité.

S.S

Dernière minute


La chronique du Tocard

  • La chronique du Tocard. Grève des mots au Bac

    C'était comme à l'usine et les candidats se succédaient à la chaîne. Mon tour allait arriver malheureusement plus vite que prévu parce que deux garçons de mon âge qui me devançai...

    LIRE SUITE Tous les articles de la rubrique Economie»


Edito