Tunisie.Le congrès US rejette la proposition de Trump de réduire l'aide à la Tunisie

  • Par S.S
  • le jeudi 13 juillet 2017
Youssef Chahed et le sénateur Lindsey Graham

La visite du Chef du gouvernement Youssef Chahed aux États-Unis du 9 au 12 juillet y est-elle pour quelque chose ? Jeudi 13 juillet on apprenait que le Congrès américain se dirige vers une non diminution de l’aide économique et militaire américaine à la Tunisie ainsi qu'à d'autres pays de la région MENA. Les aides seront même plus importantes que pour l'année précédente.

 

Alors que l’administration Trump projetait de diminuer respectivement de 82% et de 33%, les aides militaires et économiques en 2018 au profit de la Tunisie passant de 142 à 55 millions de dollars, la Chambre des représentants s’y est opposée hier mercredi en proposant une aide totale d’un minimum de 165,4 millions de dollars, en hausse par rapport à 2016.

L'équipe de communication autour de Chahed s'est naturellement félicité de l'impact de la visite de ce dernier 24 heures plus tôt à Washington ainsi que de son plaidoyer en ce sens, même si le montant de 165 millions de dollars US reste somme toute relativement dérisoire au regard des défis auxquels la Tunisie est confrontée.

Lors d’un discours prononcé mardi à l’Heritage Foundation, Youssef Chahed avait déclaré que ces éventuelles baisses surviendraient à un moment difficile pour la Tunisie et avait également fait le lien entre l’insécurité en Afrique du Nord et l’insécurité dans le reste du monde.

Une analyse qui a notamment trouvé un certain écho auprès du sénateur John McCain. Le président de la commission des forces armées du Sénat s’est en effet opposé aux coupes lors de la même réception à l’Heritage Foundation. « Je peux vous assurer qu’aucun membre du Congrès, républicain ou démocrate, n’autorisera ces coupes dans le budget ».

Il a également garanti le soutien de son ami le président républicain de la sous-commission des aides étrangères du comité des affectations du Sénat. « Je vous promet que Lindsey Graham ne laissera pas cela arriver ».

Des déclarations qui semblent refléter à leur tour une opposition du Congrès à des baisses d’aides aux alliés des États-Unis au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Un projet de loi de la Chambre des représentants publié hier mercredi indique ainsi que l’aide militaire pour la Tunisie « devrait rester au même niveau, voire à un niveau supérieur ».

Pour divers analystes américains, cela signfie que les aides resteront inchangées pour les alliés stratégiques traditionnels que sont pour les USA l'Egypte, la Jordanie, le Maroc et la Tunisie. 

S.S

Dernière minute


La chronique du Tocard

  • La chronique du Tocard. Grève des mots au Bac

    C'était comme à l'usine et les candidats se succédaient à la chaîne. Mon tour allait arriver malheureusement plus vite que prévu parce que deux garçons de mon âge qui me devançai...

    LIRE SUITE Tous les articles de la rubrique Economie»


Edito