Tunisie. La crise de la fonction publique imputable à l’évolution de la masse salariale depuis 2012 ?

Hier mardi 16 janvier à Tunis, une marche pacifiste des détenteurs du CAPES a réclamé le recrutement de tous les étudiants ayant réussi le concours

La crise de la fonction publique est essentiellement imputable à l’évolution de la masse salariale qui a fortement augmenté depuis 2012 suite aux recrutements anarchiques des bénéficiaires de l’amnistie générale (6839 fonctionnaires), aux recrutements exceptionnels opérés parmi les blessés et chez les proches des martyrs de la révolution (2929 fonctionnaires) ainsi qu’à la régularisati...
LIRE SUITE

Europe. La Tunisie et sept autres « paradis fiscaux » bientôt retirés de la liste noire européenne

Le Commissaire européen à la fiscalité, Pierre Moscovici a indiqué que certains pays ont adressé des engagements à la Commission européenne.

Les ministres des Finances de l'UE s'apprêtent à retirer de leur liste noire de paradis fiscaux huit pays, dont la Tunisie. « Sauf accident, les ministres des Finances de l'UE devraient sortir de la liste noire le Panama, la Corée du Sud, les Emirats Arabes Unis, la Tunisie, la Mongolie, Macao, Grenade et Barbade » lors de leur réunion prévue le 23 janvier à Bruxelles, a déclaré un haut responsable europ&...
LIRE SUITE

Tunisie. Un millier d’arrestations depuis le début de la contestation

Selon une dernière mise à jour d’un bilan sécuritaire déjà alarmant, plus de 930 personnes ont été arrêtées lors des derniers troubles sociaux en Tunisie, alimentés par le chômage, et les mesures d’austérité dans le budget 2018, a indiqué le ministère de l’intérieur lundi 15 janvier.   ...
LIRE SUITE

Tunisie. Communication de crise : orthodoxie de Carthage, timidité de la Kasbah

Réunion samedi au Palais de Carthage des signataires du

Le président Béji Caïd Essebsi a accusé samedi la presse étrangère d'avoir « exagéré » les faits et « porté atteinte à l'image de la Tunisie » lors de sa couverture des récents troubles sociaux dans le pays. Une communication d’arrière-garde, à laquelle succédait le lendemain dimanche une visite du chef du gouvernement Youssef Chahed dans un...
LIRE SUITE

Point de vue/Tunisie. Contestation et manipulation

Manifestation à Tunis, le 12 janvier 2018. Un total de 778 personnes ont été arrêtées en Tunisie, après trois nuits d'affrontements entre les forces de l'ordre et les manifestants protestant contre la hausse des prix et la loi de finances 2018, a annoncé, vendredi (12-01), le ministère tunisien de l'Intérieur. ADEL EZZINE / NURPHOTO / AFP

L’histoire se répète depuis sept ans. Certes, ce sont globalement les mêmes manifestations exprimant les mêmes contestations, avec les mêmes raisons,  dans les mêmes endroits (régions marginalisées et quartiers populaires des villes). Le mal profond est toujours là, réel et palpable. On manifeste toujours pour la dignité, pour l’emploi, contre le chômage et la cherté de la vie. Mais, ces pro...
LIRE SUITE

Tunisie. Augmentation des prix à la consommation : malgré la fronde, le gouvernement persiste et signe

Omar Béhi, ministre du Commerce

Le gouvernement n’a pas l’intention de se rétracter ou de revenir sur les augmentations des prix décidées dans le cadre de la loi des finances, « d’autant que ces augmentations n’ont pas concerné les produits subventionnés », a affirmé aujourd’hui vendredi le ministre du Commerce Omar Béhi, lors d’une conférence de presse tenue dans la capitale. Une déclaration consid&eacut...
LIRE SUITE

France. Lancement du Festival Cinéma et Droits de l’Homme

La Belle et la meute, de Kaouther Ben Hania, inspiré du livre « Coupable d’avoir été violée » de Meriem Ben Mohamed, qui raconte sa propre histoire de viol subi par des policiers à Tunis.

Il prend le relais de 10 années du Festival International du Film des Droits de l’Homme. Il change de nom mais pas de contenu. Du 13 au 25 janvier, 11 documentaires sont projetés dans 14 salles de Toulouse et sa région. ...
LIRE SUITE

Dernière minute


La chronique du Tocard

  • La chronique du Tocard. Grève des mots au Bac

    C'était comme à l'usine et les candidats se succédaient à la chaîne. Mon tour allait arriver malheureusement plus vite que prévu parce que deux garçons de mon âge qui me devançai...

    LIRE SUITE Tous les articles de la rubrique Economie»


Edito

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer