France. Un gala au profit des actions médicales en Syrie

Hamam Khairy au dîner-gala au profit des actions médicales en Syrie, samedi 25 novembre, à partir de 18h30, aux Salons Vianey, 98 Quai de la Râpée, 75012 Paris

« Une belle soirée pour faire rayonner la solidarité et l’espoir en Syrie ». Voilà ce que propose l’UOSSM qui organise, ce week-end à Paris, son premier dîner de gala caritatif pour recueillir des fonds.

C’est un dîner, le premier du genre, organisé par l’Union des Organisations et Soins de Secours Medicaux, une ONG dont la mission est d’apporter secours et aide médicale aux victimes du conflit en Syrie. Le but de la soirée de samedi est de récolter des fonds pour soutenir les actions de l’UOSSM et de ses 1 500 professionnels de santé qui œuvrent, des urgences à la santé au quotidien.

Docteurs et artistes

Aux commandes de ce dîner gastronomique syrien, le chef Mohammad Elkhaldy. Ce sera également l’occasion d’écouter le témoignage de plusieurs médecins, provenant de Syrie les professeurs Raphaël Pitti et Ziad Alissa, ou de retour d’une mission sur place, Zaidoun Al-Zoabi, CEO UOSSM international, le docteur Monzer Khalil, directeur du Directorat civil de santé d'Idleb, et enfin, le docteur Deya Al Zamel, directeur adjoint de l'UOSSM international. Kamel Le Magicien, Hamam Khairy, surnommé « la grande voix d'Alep », et la chanteuse Awa Ly seront également présents.

120 hôpitaux et 200 centres de santé

L’UOSSM est une organisation humanitaire médicale française et internationale dont la mission est d’apporter secours et soins médicaux aux populations affectées par le conflit en Syrie, sans aucune considération pour leur nationalité, leur origine ethnique, leur sexe, leur religion ou leur affiliation politique. Créée en 2012, elle soutient plus de 120 hôpitaux et 200 centres de santé à travers tout le pays.

Chloé Juhel

Infos pratiques :

Samedi 25 novembre, à partir de 18h30
Salons Vianey, 98 Quai de la Râpée, 75012 Paris

Pour réserver sa place :
http://gala.uossm.fr/

Dernière minute


La chronique du Tocard

  • La chronique du Tocard. Grève des mots au Bac

    C'était comme à l'usine et les candidats se succédaient à la chaîne. Mon tour allait arriver malheureusement plus vite que prévu parce que deux garçons de mon âge qui me devançai...

    LIRE SUITE Tous les articles de la rubrique Economie»


Edito

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer