France.Un nouvel ouvrage afroféministe traduit en français

« De la marge au centre. Théorie féministe » de bell hooks, paru aux éditions Cambourakis.

L’auteure voulait que son œuvre soit accessible au plus grand nombre. C’est chose faite puisqu’un second livre de bell hooks vient d’être traduit en français. Il s’agit de « De la marge au centre. Théorie féministe ». Des écrits toujours aussi précieux pour le mouvement afroféministe.

Son précédent ouvrage, traduit il y a 2 ans en français, « Ne suis-je pas une femme ? Femmes noires et féminisme » dressait un constat amer d’abord sur « la rareté des écrits produits jusque-là par des féministes noires » puis sur la fragilité du lien qui unit les féministes blanches aux féministes noires. bell hooks y soulignait également un terrible système d’exclusion dont sont victimes les femmes noires. Dans « De la marge au centre. Théorie féministe », l’intellectuelle parvient à la même conclusion : « le féminisme occidental échoue à embrasser la totalité de l’expérience des femmes ».

Mouvement féministe politisé de masse

Mais dans cet ouvrage, qui date de 1984, Bell Hooks met surtout en avant le concept d’intersectionnalité, « une position féministe ancrée dans une compréhension du genre, de la race et de la classe ». Elle aborde le féminisme comme un « engagement politique ». Elle prône même, à terme, un « mouvement féministe politisé de masse ».

« Répandre nos idées »

Sur la forme, enfin, bell hooks tient à proposer une « théorie féministe qui parle à tout le monde ». Et l’écrivain met justement un point d’honneur à ce que son œuvre soit accessible au plus grand nombre, grâce à « un langage simple et commun qui nous permettrait de répandre nos idées ».

La substance des livres

bell hooks est une intellectuelle et militante féministe américaine qui s’intéresse aux relations entre classe, race et genre. Son nom emploie volontairement des initiales minuscules, un choix que l’auteure explique par le fait que le plus important dans ses travaux est la « substance des livres, pas ce que je suis ».

Chloé Juhel

« De la marge au centre. Théorie féministe » de bell hooks, paru aux éditions Cambourakis

Dernière minute


La chronique du Tocard

  • La chronique du Tocard. Grève des mots au Bac

    C'était comme à l'usine et les candidats se succédaient à la chaîne. Mon tour allait arriver malheureusement plus vite que prévu parce que deux garçons de mon âge qui me devançai...

    LIRE SUITE Tous les articles de la rubrique Economie»


Edito

Advertisement