France.Une école pour apprendre le français aux réfugiés

Lien pour faire un don : https://fr.ulule.com/ecole-thot/

 

Quand les citoyens se substituent à l’Etat, cela donne une initiative qu’on ne peut que saluer et qui a besoin de fonds pour voir le jour. Thot est à quelques milliers d’euros de devenir réelle, une école pour que les réfugiés puissent apprendre le français.

 

Thot était le dieu égyptien qui incarnait le concept de savoir. Sa mission était de disséminer ses connaissances, il inventa le langage. Ici, l’acronyme Thot signifie « Transmettre un Horizon à Tous ». D’où le nom de ce futur et, on l’espère, probable établissement très particulier. En effet, il n’existe pas, à ce jour, d’école de ce type en France : entièrement gratuite et dédiée aux réfugiés afin qu’ils acquièrent les rudiments de la langue française.

5 classes de 10 personnes

C’est une femme qui est à l’origine de cette idée. Elle s’appelle Judith Aquien. Elle estweb designeuse, a 32 ans, et est engagée dans la cause des migrants depuis une année. Alors elle s’est lancée dans ce projet pédagogique. L’objectif est la mise en place d’une école composée de 5 classes de 10 personnes, pour 160 heures de cours sur un total de 16 semaines. Le diplôme visé est le DELF (Diplôme d'Études en Langue Française). 

75 000 euros nécessaires

L’équipe Thot s’est constituée lors d'actions de soutien aux réfugiés et demandeurs d’asile, notamment au Lycée Jean-Quarré, dans le 19e arrondissement de Paris. Cette maison des réfugiés a été un abri pour les migrants pendant plusieurs mois, d'août à octobre 2015. Sur la plateforme Ullule, l’équipe espère aujourd’hui réunir la somme de 75 000 euros, le budget nécessaire pour rémunérer essentiellement les professeurs. Pour l’instant, plus de 53 000 euros ont été récoltés. Il ne reste que 5 jours pour participer à la cagnotte.

Chloé Juhel

Lien pour faire un don :
https://fr.ulule.com/ecole-thot/

Dernière minute


La chronique du Tocard

  • La chronique du Tocard. Ma daronne, ministre de l'Écologie

    Les écologistes de tout bord et Nicolas Hulot en tête, devraient arrêter de se la raconter et cesser de faire croire aux 66 millions de Français qu'ils ont été les premiers à se soucier du sort de la p...

    LIRE SUITE Tous les articles de la rubrique Economie»


Edito