Agression de Dimitri Payet : vers un arrêt automatique des matchs ?

C’est l’idée de la ministre des Sports, après le jet de bouteille sur Dimitri Payet. Stopper les matchs dès qu’un joueur est agressé lors d’un match.

 

La réaction de Roxana Maracineanu ne s’est pas fait attendre. « C’est inadmissible. Il est intolérable qu’on puisse s’en prendre aux acteurs du jeu en les agressant de cette manière. Je pense d’abord au joueur agressé. Dimitri Payet a mon soutien total », a déclaré la ministre des Sports sur Twitter.

Ce type d’actes devait « entraîner à minima l’arrêt des matchs (…). Il faut des sanctions et une prise de conscience, générale, immédiate et radicale de tous les acteurs du football », a-t-elle ajouté.

Type d’incidents fréquents

Ce week-end, à l’occasion de la 14e journée du championnat de France, le joueur de l’Olympique de Marseille a reçu un projectile en pleine tête par un supporter de l’Olympique Lyonnais, dès les premières minutes de la rencontre. Il s’agissait d’une bouteille d’eau. Le match a aussitôt été arrêté.

La ministre des Sports souhaite donc que cela devienne automatique dès qu’un joueur est visé par ce genre d’agression. Ce type d’incidents est malheureusement fréquent dans les stades de Ligue 1 depuis le début de la saison. On attend toujours d’ailleurs la réaction de la Ligue de Football Professionnel.

 

>> Lire aussi : JO de Tokyo : l’entraîneur allemand coupable de propos racistes renvoyé

 

Chloé Juhel