img

Abdelatif Elazizi

1

Editos. Coronavirus - Le Maroc d’après

Rabat, Maroc - 22 mars 2020. FADEL SENNA / AFP

On ne va pas revenir sur « les jolis coups » que le Maroc a asséné au fameux virus, la réactivité d’un royaume qui n’a pas attendu le pic de la vague pour décider un confinement drastique, on ne rappellera pas combien cette bouée de sauvetage décidée par le roi dans la mise en place d’un fond de solidarité a été bénéfique aux PME et aux ménages démun...
LIRE SUITE

Editos. Vive le coronavirus ! Ce qui va changer

Rues de villes au temps de la crise du Covid-19. G-D / Ligne 1: La Havane, Ottawa, New York, Moscou - L. 2 : Rome, Londres, Berlin, Paris / L. 3 : Islamabad, New Delhi, Téhéran, Mecque / L.4 : Caire, Alger, Tunis, Rabat. © AFP / Mars 2020

Des villes sans citadins, des artères sans passants, des corniches vouées aux vents violents, des horizons sans perspectives, des lendemains incertains, une atmosphère d’apocalypse, des scènes de lutte surréalistes pour s’approprier le dernier rouleau de papier toilette... Voilà un virus qui non seulement brutalise nos consciences mais interroge aussi brutalement l’intelligence collective.  ...
LIRE SUITE

Santé. Coronavirus- Crise du système capitaliste

Nikolas Kokovlis / NurPhoto

De quoi la crise du Coronavirus est-elle le nom ? S’agit-il comme on veut bien nous le faire croire d’une simple crise sanitaire dont la nouveauté, c’est qu’elle touche aussi bien les riches que les pauvres, les puissants comme les humbles ? ...
LIRE SUITE

France. « Tweetomania » La bourde de Macron

Emmanuel Macron, le président Français. PASCAL ROSSIGNOL / POOL / AFP

Macron serait-il irrémédiablement atteint de « Trumpite » aiguë ? Cette maladie rare qui fait qu’un chef d’Etat tweete plus vite que son ombre, courant le risque de débiter, en un temps record, les bêtises les plus improbables.  ...
LIRE SUITE

Politique. Pour l'égalité des droits de toutes et tous, pour une citoyenneté de résidence

Halima Menhoudj, Adjointe au Maire de Montreuil. GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

La Fraternité est une valeur fondamentale de la République. A ce titre, notre pays a  le devoir de donner de nouveaux moyens d’expression à ceux qui prennent part, au quotidien, à la vie de la Cité, qui contribuent à son développement et qui respectent ses lois.  ...
LIRE SUITE

Sport. [Vidéo] Mehdi au dernier tournoi de grappling (Roll Up4-2020)

Comme on devait s’y attendre Mehdi Benali a ravi la vedette du Roll Up des combattants des disciplines GI et NOGI, qui s’est tenu le 7 mars.  ...
LIRE SUITE

Maroc. "Bayt Dakira" - Contre la tentation du pire

L’inauguration en grande pompe de « Bayt Dakira » à Essaouira en présence du roi Mohammed VI pourrait se voir comme un simple geste de plus envers la communauté hébraïque du royaume. Pourtant, il s’agit de bien plus que cela. Une dimension qui n’a pas échappé à André Azoulay qui a évoqué « ce Maroc séculaire et millénaire qui a su protéger la tr&eg...
LIRE SUITE

Algérie. Hirak : À l’épreuve du principe de réalité

« Le passé est un prologue », écrivait Shakespeare. D’où la question que tout le monde est tenté de se poser aujourd’hui : de quoi le Hirak algérien est-il le prologue ? Voilà des mois que les jeunes et moins jeunes, les barbus et les imberbes, les Arabes de souche et les Amazigh du pays battent le pavé pour dénoncer l’incurie, la corruption et la collusion des hommes au pouvo...
LIRE SUITE

Livres. Émirats – France : Un monde gagnant perdant

La face cachée des Emirats Arabes Unis. Michel Taube (éditions Cherche Midi)

Mohammed Ben Zayed, dit MBZ n’aura pas usurpé son surnom de « renard » des sables. Le leader émirati au sourire carnassier n’a jamais été aussi présent dans toutes les guerres qui secouent le Moyen-Orient et pourtant, au niveau de l’opinion publique française, le personnage semble passer à travers les gouttes. Alors qu’il est le principal commanditaire de l’offensive désastreuse sur le ...
LIRE SUITE

Société. Maroc : Chute des valeurs

Bien sûr, une femme mariée à deux hommes au Maroc, un pays musulman, cela est fort peu courant, la polygamie ne fonctionnant pas en sens inverse, mais ce que l’on retient de l’histoire rocambolesque de cette enseignante à Meknès condamnée, à une peine de prison de un an de réclusion, c’est le comportement des principaux antagonistes de cette affaire. L’enseignante avait falsifié un nombre incalculable de doc...
LIRE SUITE

IL RACONTE

CHRONIQUES

LES DOSSIERS DU MAGAZINE

EDITOS

Articles les + lus


Agenda


LES SERIES DU MAGAZINE

ENVOYE SPECIAL

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer