img

Abdellatif El azizi

Directeur de la rédaction du Courrier de l'Atlas

Maroc. Analyse- Crime d’Imlil: Pourquoi tant de haine ?

Veillée organisée devant l'ambassade du Danemark à Rabat au Maroc où deux étudiantes scandinaves ont été assassinées, dans les montagnes du Haut Atlas. FADEL SENNA / AFP

Pourquoi tant de haine et pourquoi a-t-on autant de difficultés à comprendre les véritables motivations du terrorisme islamiste ? On ne reviendra pas sur la genèse de Daech puisque grâce à Julian Assange à travers WikiLeaks, on est maintenant certain que c’est bien la CIA qui est à l’origine des groupes terroristes Daech et Al-Qaïda mais l’interrogation qui nous taraude, c’est pourquoi derrière tou...
LIRE SUITE

Politique. Gilets jaunes - Le gouvernement a-t-il tout faux ?

Edouard Philippe annonçant, le 4 décembre 2018, le gel

Inadaptées, tardives, immatures, les réactions du gouvernement n’ont pas réussi à éteindre l’incendie jaune. Nos hommes politiques devraient examiner à la loupe la crise des gilets jaunes pour en tirer les leçons qui s’imposent. ...
LIRE SUITE

Maroc. Islamistes versus modernistes : Liberté d’expression à géométrie variable

Le prédicateur et professeur de théologie égyptien Omar Abdelkafi. Crédit photo : Capture d'écran.

Je n’ai aucune sympathie pour le prédicateur Omar Abdelkafi, ce télévangéliste qui a endormi et endort encore l’esprit critique de millions d’arabes. Je trouve que ce dogmatique au ton mielleux et aux faux sourires qui suscite l’émoi et l’émotion chez des minettes voilées et des minets à peine imberbes est plus dangereux que le djihadiste qui vous appelle franchement à prendre les armes contre le mond...
LIRE SUITE

Culture. Paris - La collection Al Thani du Qatar en exposition

L’hôtel de la Marine, situé place de la Concorde au 8e arrondissement de Paris. JOËL SAGET / AFP

Les visiteurs de l’hôtel de la Marine, appartenant au Centre des monuments nationaux (CMN) pourront désormais se rassasier des  trésors d’un fonds de quelque 6 000 œuvres appartenant aux collections de l’émir du Qatar Hamad bin Abdullah durant vingt ans. ...
LIRE SUITE

Maroc. Seuil de tolérance

Le roi du Maroc Mohammed VI. FADEL SENNA / AFP

Depuis quelque temps et avec une régularité douteuse, les admonestations qui pleuvent sur le royaume, se suivent et se ressemblent. A lire ce qui s’écrit sur le Maroc et les informations qui peuplent les réseaux sociaux, le pays va à la dérive, à voir les classements du royaume, nous sommes partout à la traîne, et les seuls prix que l’on veuille bien nous accorder ce sont des distinctions comme le prix Sakharov, ce...
LIRE SUITE

Politique. France/Maroc - Les vérités qui dérangent

© AFP

Viendra-t-il, ne viendra pas ? Que se passe-t-il encore ? Annoncée pour le 15 novembre 2018, annulée plusieurs fois auparavant, la visite de travail de Macron dans le royaume n’aurait lieu qu’en mars. Un déplacement qui devrait avoir lieu bien après la visite à Tunis, prévue les 31 janvier et 1er février 2019. Et encore, vu les couacs qui se suivent et se ressemblent entre Paris et Rabat, il est permis d’en douter.&n...
LIRE SUITE

Livres. « La guerre est une ruse » : Retour sur les années noires en Algérie

Frédéric Paulin, La guerre est une ruse, Agullo édition.

Un récit qui démarre dès les années 90, en Algérie, juste après les émeutes de 1988 et la victoire du FIS en 1991, époque de la sale guerre qui fera 55 000 morts et un bon nombre de disparus sans que l’on sache aujourd’hui, qui des services secrets ou des djihadistes a comptabilisé le plus de morts dans ses tristes bilans...  ...
LIRE SUITE

Maroc. Discours du trône : Les quatre points cardinaux

Le Roi Mohammed VI (C) du Maroc à l'occasion du 19ème anniversaire de son accession au trône, à côté de son frère le Prince Moulay Rachid (R) et son fils Hassan III à Al Hoceima. 29 juillet 2018. Palais Royal Marocain / AFP

Quelles leçons retenir du discours du trône du 29 juillet 2018 ? ...
LIRE SUITE

Politique. La "wahhabisation" de la société

crédit photo : Fadel Senna / AFP

Le lavage de cerveau inclut la pratique religieuse jusqu’aux codes vestimentaires. Les pétrodollars ont réussi à faire feu de tout bois, en utilisant la littérature, la télévision, la radio et internet pour ancrer les préceptes d’une idéologie radicale.  ...
LIRE SUITE

Maroc. Le temps des vautours

Ilyas Omari, président de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceïma et ex-patron du Parti authenticité et modernité (PAM). Crédit photo : Wilimédias Commons

Le crime parfait n’existe pas. Ilyas Omari, en confiant à son photographe personnel, la tâche de mobiliser deux pelés et trois tondus pour clamer des slogans rageurs contre Aziz Akhannouch à l’occasion de l’inauguration du port de plaisance de Tanger par le roi a-t-il mesuré la gravité de cet acte ?  ...
LIRE SUITE

IL RACONTE

CHRONIQUES

VOYAGES

EDITOS

ON A TESTE

LES SERIES DU MAGAZINE

RECETTES

Articles les + lus


Agenda


TERROIR

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer