Nadir Dendoune

Nadir Dendoune est journaliste indépendant. Après un passage au Parisien, à M6 et à France 3, il travaille régulièrement pour le Courrier de l’Atlas depuis 2013. Il est par ailleurs réalisateur de documentaires et auteur. Son dernier livre "Un tocard sur le toit du monde" a été adapté pour le cinéma et sortira sous le titre "L'ascension" début 2017.

Médias. Feurat Alani dédie son Prix Albert Londres à son père

Le journaliste français Feurat Alani reçoit le Prix du livre pour

« Papa, j'ai eu le Prix Albert Londres. Je pense à toi ». C’est par ces mots forts, que Feurat Alani a annoncé la merveilleuse nouvelle sur sa page Facebook. Le Prix du Livre Albert-Londres est le plus prestigieux dans la profession de journaliste. Il a été décerné ce mercredi 30 octobre au grand reporter français Feurat Alani pour son livre "Le Parfum d'Irak".  ...
LIRE SUITE

Société. «Le sociologue Sayad était reconnu à l’étranger et au placard des oubliés en France », M’Hamed Kaki

M'Hamed Kaki. Photo : DR

M'Hamed Kaki a quitté l'école à 14 ans, a obtenu un CAP de couvreur, ce qui ne l’a pas empêché de reprendre des cours du soir à l’Université de Nanterre pour devenir sociologue. Il a oeuvré avec d'autres pour que voit le jour le groupe scolaire et la rue « Abdelmalek Sayad », à Nanterre, dans les Hauts-de-Seine. Pour M’hamed Haki,  le sociologue Abdelmalek Sayad est...
LIRE SUITE

Société. Il y a 14 ans, poursuivis par la police, Zyed et Bouna mouraient électrocutés

Photo de la stèle de Zyed et Bouna prise lors d'un rassemblement de près de 400 personnes le 27 octobre 2007 à Clichy-sous-Bois, à la mémoire des deux jeunes garçons morts dans un transformateur le 27 octobre 2005, où ils s'étaient réfugiés poursuivis par la police. STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Zyed Benna aurait eu 31 ans aujourd’hui, son ami Bouna Traoré 29. Le destin en a décidé autrement. Un destin où deux adolescents de Clichy-sous-Bois (93) ont eu le malheur de croiser la police.  ...
LIRE SUITE

Société. Débat sur le voile : Leila Bekhti prend parti

Leila Bekhti, actrice française. Valery HACHE / AFP

Leila Bekhti ne prend quasiment jamais parti, soucieuse sans doute, de ne froisser personne. Pourtant, l’actrice française, connue pour ses rôles dans "Tout ce qui brille" ou "Le Grand bain", a fait exception ce mercredi 23 octobre en décidant de commenter le débat sur le voile, via une longue lettre manuscrite publiée sur son compte Instagram.  ...
LIRE SUITE

Médias. La CGT boycotte CNews pour protester contre la présence d'Eric Zemmour sur la chaîne

Sameer Al-Doumy / AFP

Dans un communiqué publié ce lundi 22 octobre, l'un des principaux syndicats français, la CGT affirme qu’elle « conteste la libre diffusion de propos discriminants et racistes » sur l’antenne de CNews. ...
LIRE SUITE

Société. ENTRETIEN EXCLUSIF- Ile-Saint-Denis. « Comme ils ont tué mon chien, il fallait qu’ils me fassent passer pour une terroriste », Samia, conductrice interpellée

Samia, la conductrice interpellée par la police, vendredi 18 octobre 2019 à Saint-Denis, et relâchée dimanche 20 octobre 2019. Crédit photo : Nadir Dendoune

Après 48 heures de garde à vue au commissariat de Saint-Denis, Samia, la conductrice voilée de la Citroën C3 noire interpellée à l’Ile-Saint-Denis (93) ce vendredi 18 octobre, dont le chien a été abattu par un policier, a été relâchée ce dimanche 20 octobre vers 19h30 (voir nos éditions). ...
LIRE SUITE

Justice. Île-Saint-Denis. « Ma cliente n’a jamais tenu de propos faisant l’apologie du terrorisme », Hosni Maati, l’avocat de la conductrice interpellée

Hosni Maati, avocat de Samia, la conductrice voilée interpellée par la police vendredi 18 octobre 2019, à Saint-Denis.

Après 48 heures de garde à vue au commissariat de Saint-Denis, Samia, la conductrice de la Citroën C3, interpellée ce vendredi 18 octobre, dont le chien a été abattu par un policier a été relâchée vers 19h30 (voir nos éditions). Hosni Maati, avocat au barreau de Paris revient sur la garde à vue de sa cliente.  ...
LIRE SUITE

Société. Île-Saint-Denis. La conductrice voilée est en garde à vue pour outrage et non apologie du terrorisme

Une photo montrant l'interpellation de la femme voilée par les agents de la police, vendredi 18 octobre, à Saint-Denis. (@MimiUzi)

Mohamed Gnabaly, le maire de l’Île-Saint-Denis ne décolère pas. « Il faut arrêter de raconter n’importe quoi. Il n’y aucune affaire d’apologie du terrorisme. Samia ne portait pas de burqa comme j’ai pu lire sur certains articles, mais un voile. Il s’agit juste d’un contrôle routier qui a mal tourné, comme cela arrive parfois », insiste le premier édile. ...
LIRE SUITE

Algérie. Les autorités ferment plusieurs églises

Illustration - Basilique Notre-Dame d'Afrique.

Rien ne va plus pour les chrétiens d'Algérie. Plusieurs de leurs lieux de culte ont récemment été fermés par les autorités algériennes, selon un communiqué rendu public par l'église protestante d'Algérie (EPA), ce mercredi 16 octobre. ...
LIRE SUITE

Politique. 17 octobre 1961 : « Macron fait la démonstration de son manque de courage politique », Olivier Le Cour Grandmaison

Olivier Le Cour Grandmaison, universitaire.

Sept ans après la reconnaissance officielle par François Hollande de la répression de la manifestation pacifique d’Algériens à Paris, le 17 octobre 1961, le président Emmanuel Macron, qui avait promis des « actes forts » durant sa campagne en 2017,  a énormément déçu nombre d’associations.  ...
LIRE SUITE

IL RACONTE

CHRONIQUES

LES DOSSIERS DU MAGAZINE

EDITOS

LES SERIES DU MAGAZINE

Articles les + lus


Agenda


ENVOYE SPECIAL

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer