Elle raconte. La résistance en Algérie

Photos : Nejma Brahim-AFP

Le contexte : 1954-1962 En 1954, la guerre d’indépendance éclate en Algérie. Le pays est occupé par la France depuis cent vingt-quatre ans. L’insurrection se déclenche dans les Aurès, où une poignée d’idéalistes décident de prendre les armes. La lutte se propage. Elle est mal perçue par les Européens d’Algérie et la France, qui refusent de voir s’écrouler sa conq...
LIRE SUITE

Il raconte. La lutte fratricide entre le parti de Messali Hadj et le FLN

Messali Hadj, le leader du Mouvement national algérien (MNA), tient une conférence  de presse en mai 1962 à Chantilly, où il est assigné à résidence. (crédit photo : AFP)

LE CONTEXTE 1954-1962 L’insurrection commence en Algérie et révèle l’existence du Front de libération nationale (FLN). Ce dernier est une organisation clandestine qui souhaite débarrasser le pays de la présence coloniale française. Ses dirigeants sont pour la plupart issus du Parti pour le peuple algérien-Mouvement pour le triomphe des libertés démocratiques (PPA-MTLD) de Messali Hadj, consid&e...
LIRE SUITE

Il raconte. Le coup de grisou de Liévin en 1974

Le 27 décembre 1974, après l’explosion de la mine, le chef d’exploitation explique la situation aux familles. (crédit AFP)

LE CONTEXTE 27 décembre 1974 Dans le Nord, les mineurs de Liévin fêtent Noël. Le 27 décembre, il leur faut se remettre au travail. Ils descendent dans la mine pour deux jours, juste avant les fêtes du Nouvel An. Dans le secteur Six-sillons de la fosse n° 3, dite Saint-Amé, certains préparent l’exploitation d’une veine de charbon. Soudain, à 6 h 19, à 710 m de profondeur, un violent coup de gris...
LIRE SUITE

Il raconte. L'attentat du Bataclan

Crédits photos :Martin Bureau/AFP - Caroline Paux/Citizenside/AFP

MAGAZINE NOVEMBRE 2017 LE CONTEXTE : 13 Novembre 2015 En 2014, le nombre d’attentats dans le monde a augmenté de plus d’un tiers par rapport à l’année précédente, tuant plus de 32 700 personnes, soit une hausse de 81 % sur un an. Des actes essentiellement attribués à l’Etat islamique (EI). Et 2015 confirme tristement cette recrudescence. Le 7 janvier, c&rsquo...
LIRE SUITE

Il raconte. 14 juillet 1953, le massacre oublié des nationalistes algériens

Mémoire d'humanité

MAGAZINE DECEMBRE 2017 14 juillet 1953 “C’était une belle journée de juillet qui sentait les vacances”, raconte Charles Palant, membre du Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (Mrap). Le 14 juillet 1953, jour de fête nationale à Paris, était aussi, depuis 1935, un jour de mobilisation sociale : les nationalistes du mouvement pour le triomphe des libertés d&eac...
LIRE SUITE

IL RACONTE

CHRONIQUES

LES DOSSIERS DU MAGAZINE

EDITOS

Articles les + lus


Agenda


LES SERIES DU MAGAZINE

ENVOYE SPECIAL

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer