Migrations. Une évacuation de réfugiés renforce la solidarité étudiante

Crédit photo : Jussieu en lutte.

Le 28 février dernier, une trentaine de réfugiés ont été évacués de l'enceinte de l'université de Jussieu. Les conditions de cette évacuation posent encore question. ...
LIRE SUITE

Société. 3e saison de l’Ecole du Lab

MARTIN BUREAU / AFP

Le but de ce programme est d'accompagner la nouvelle génération de créatifs urbains pour consolider leur idée. 12 projets vont être sélectionnés. ...
LIRE SUITE

Point de vue. L’affaire Ramadan et l’ère post-factuelle

La troisième plainte contre Tariq Ramadan mérite que l'on s'y attarde. La plupart des médias mainstream qui ont traité l'info ont en effet soit délibérément oblitéré le passé de la plaignante franco-marocaine, soit ne mentionnent qu'en toute fin d'article le fait qu’elle soit anecdotiquement une ex "escort girl", un euphémisme à la mode pour désigner la prostitution h...
LIRE SUITE

Société. Salon anticolonial : dire stop à toutes les discriminations

LIONEL BONAVENTURE / AFP

Dans le cadre de la semaine anticoloniale et antiraciste, ce week-end (10-11 mars) à la Bellevilloise (Paris 11e) aura lieu le salon anticolonial. ...
LIRE SUITE

Dossier du Courrier. Migrants, Herrou malgré lui

Crédit photo : Bruno Bebert / Pascale Lourmand/Editions Kero

Figure de proue des militants pro-migrants, Cédric Herrou se retrouve au cœur d’un imbroglio judiciaire qui lui vaut les gros titres de la presse. Rencontre avec un agriculteur qui a transformé sa ferme en gîte pour réfugiés.  ...
LIRE SUITE

Dossier du Courrier. Michel Sitbon, libraire citoyen

“A la Chapelle, on compte 2 000 personnes à loger. Moi, j’en héberge dix. Il suffit d’en trouver 200 comme moi !” (crédit photo : Xavier Trèfle)

Chaque soir, sa librairie, située dans le quartier de la Bastille, à Paris, ferme ses portes à la clientèle pour accueillir des migrants. Portrait d’un écrivain-éditeur qui consacre son temps à l’humain. ...
LIRE SUITE

Justice. Un professeur qui avait rasé le crâne d'un élève condamné à de la prison ferme

Illustration / AFP

Le tribunal de Pontoise a condamné ce jeudi 8 mars un professeur d'une école coranique de Sarcelles à 12 mois de prison dont quatre avec sursis, reconnu coupable d'avoir frappé et rasé un élève pour une "coiffure interdite".  ...
LIRE SUITE

IL RACONTE

CHRONIQUES

VOYAGES

EDITOS

LES SERIES DU MAGAZINE

Articles les + lus


Agenda


TERROIR

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer