Culture.Levez-vous, le Juste Debout avance !

Trois mois de tournée, quatre continents, 30.000 spectateurs, 340 heures de musique, 19.000.000 de vues cumulées en Replay, et enfin, la Finale. C’est sur la scène mythique de l’AccorHotel Arena que se tiendra, le 1er mars 2020, la 18ème édition du Juste Debout. C’est le plus grand événement de la danse urbaine à l’international, qui réunit les meilleurs danseurs venus des quatre coins du monde. Lors d’une conférence de presse dans les locaux d’Instagram, le fondateur du Juste Debout, Bruce Ykanji, a présenté son projet depuis sa création, jusqu’au 1er mars prochain.

Champs-sur-Marne, 2002. Un homme, Bruce Soné, (dit Bruce Ykanji), a eu l’idée d’une sorte de rencontre sportive, qu’il appellera le « Juste Debout ». Ce franco-camerounais qui danse depuis l’âge de huit ans, était alors à mille lieues de s’imaginer que son projet prendrait une telle ampleur. Le concept ? Des rencontres internationales de danses hip hop, dites « debout », en opposition avec le break, une danse au sol. D’un petit gymnase de banlieue à Bercy, de 400 danseurs performers contre 9.000 aujourd’hui, l’entrepreneur offre à voir la définition même de la success story.

Les danses du Juste Debout

Quatre disciplines sont mises à l’honneur dans cette compétition, qui est devenue la référence dans le domaine : le locking, un style de danse appartenant aux funk-styles, le popping, danse saccadée jouant sur la contraction des muscles, la house dance, née dans les boîtes de nuit de Chicago et New-York, et le hip-hop new style, qui ne suit pas de règles particulières et englobe toutes les catégories précédentes. 

Le Juste Debout Tour

Pendant trois mois, dans onze pays, les membres du jury et Bruce Ykanji partent à la recherche des meilleurs danseurs au monde, et s’envolent pour les pré-sélections de la finale de l’événement : c’est le Juste Debout Tour. Ce sont  9.000 danseurs qui dansent devant 30.000 spectateurs, et s’affrontent en binômes, dans le cadre de battles : deux danseurs contre deux danseurs, dans les quatre catégories. En 2017, le Junior Dance Tour a été intégré aux pré-sélections, pour les enfants de 8 à 14 ans.

Cette année, les pré-sélections françaises du Juste Debout se feront à Paris, au Yoyo, le club du Palais de Tokyo situé face à la Tour Eiffel. A la suite de cette journée, 17 binômes seront sélectionnés pour représenter la France le lendemain, sur la scène légendaire de l’AccorHotels Arena.

Les règles du Juste Debout

3.500 danseurs sont sélectionnés pour participer à la finale de cette gigantesque compétition, qui commence aux 1/8èmes de finales. Les règles sont les mêmes que pour le Juste Debout Tour : deux danseurs contre danseurs. Tout au long de cette journée, les battles s’enchaînent dans une atmosphère endiablée, et chaque danseur a une minute pour réaliser son passage. Le jury choisit ensuite le binôme qu’ils jugent le meilleur, et qui accèdera à l’étape suivante. Les sélections s’opèrent pendant huit heures, dans un show des plus explosifs. A la fin, cinq binômes en sortent vainqueurs, et remportent le titre de « meilleurs danseurs au monde » dans leur catégorie respective. Chaque danseur adulte remporte également 2.000 euros, et des cadeaux pour les enfants.

Les opportunités du Juste Debout

Le Juste Debout est une formidable occasion de gagner en visibilité et d’accéder à la reconnaissance en France et à l’international. A titre d’exemple, les vainqueurs du trophée hip-hop en 2011, les Twins, sont maintenant des stars à l’étranger, et ils ont notamment été danseurs pour Beyoncé. Cette année, ils seront d’ailleurs membres du Jury, aux côtés du renommé Slim Boogie, de Loïc, trois fois gagnant du Juste Debout, et de SekouHeru, pionnier de la house dance en Amérique.

L’écosystème du Juste Debout

Dans son ascension fulgurante, Bruce Ykanji ne s’est pas cantonné à l’événement du Juste Debout. L’entrepreneur a, au fur et à mesure, étendu sa vision, et a co-fondé, en 2009, la Juste Debout School. Située dans le 20ème arrondissement de Paris, elle a pour but d’enseigner et de populariser la danse hip-hop. A la suite de cette formation, les élèves obtiennent un diplôme de professionnalisation.

Les locaux de la Juste Debout School accueillent également, le temps d’une semaine, la «Hip Hop Dance Week ». Ce sont des workshops assurés par des figures phares du domaine, toute la journée. Ils sont suivis de multiples soirées dans des lieux emblématiques parisiens. Cinq mille personnes venues du monde entier ont pu profiter de cette Hip Hop Dance Week, durant laquelle Paris devient la capitale de la danse.

Petit à petit, le Juste Debout est devenu également une boîte de production : « D3M Production », et une agence de Booking d’artistes « B&B Agency ». A venir : une marque de vêtements, et un média.

Visiblement, Bruce Ykanji est un homme qui n’est pas prêt de s’asseoir.

IL RACONTE

CHRONIQUES

LES DOSSIERS DU MAGAZINE

EDITOS

Articles les + lus


Agenda


LES SERIES DU MAGAZINE

ENVOYE SPECIAL

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer