Tunisie. Com' de crise : orthodoxie de Carthage, timidité de la Kasbah

Réunion samedi au Palais de Carthage des signataires du

Le président Béji Caïd Essebsi a accusé samedi la presse étrangère d'avoir « exagéré » les faits et « porté atteinte à l'image de la Tunisie » lors de sa couverture des récents troubles sociaux dans le pays. Une communication d’arrière-garde, à laquelle succédait le lendemain dimanche une visite du chef du gouvernement Youssef Chahed dans un...
LIRE SUITE

Maroc. Le Maroc entame une migration vers la flexibilité du régime de change

Après de longs mois de report, l'entrée en vigueur de la flexibilité du régime de change, prévu initialement pour juillet 2017, débute ce lundi 15 janvier. ...
LIRE SUITE

Tunisie. Augmentation des prix à la consommation : malgré la fronde, le gouvernement persiste et signe

Omar Béhi, ministre du Commerce

Le gouvernement n’a pas l’intention de se rétracter ou de revenir sur les augmentations des prix décidées dans le cadre de la loi des finances, « d’autant que ces augmentations n’ont pas concerné les produits subventionnés », a affirmé aujourd’hui vendredi le ministre du Commerce Omar Béhi, lors d’une conférence de presse tenue dans la capitale. Une déclaration consid&eacut...
LIRE SUITE

Tunisie. Au 4e jour de contestation sociale, le mouvement se politise

« Les casseurs qui profitent de la situation de tension pour piller et saccager en utilisant des enfants, servent les réseaux de corruption et de contrebande en faisant pression sur le gouvernement pour les libérer. Ils servent aussi certaines parties politiques irresponsables parmi lesquelles figure le Front populaire », a asséné Youssef Chahed, en visite dans la région sinistrée d'El Battane

Alors que les affrontements nocturnes ont semblé diminuer en intensité dans la nuit de mercredi à jeudi 11 janvier, il est peu probable que la contestation, dans ses deux volets pacifique et violent, ne s’essouffle avant dimanche 14 janvier, date de la 7ème commémoration de la révolution de la dignité. Loin d’en tirer les leçons, la classe politique, surtout celle au pouvoir, se cherche toujours un bouc émissaire. ...
LIRE SUITE

Tunisie. Mouvements de protestation : l’image du « modèle tunisien » ternie

Affrontements Cité El Intilaka El Omrane Supérieur, Tunis

Au troisième jour de grogne sociale générale, les termes d’« insurrection » et de « deuxième révolution » sont lâchés dans la rue et les réseaux sociaux, tandis que lors d’une séance extraordinaire au Parlement, les députés tentent de s’emparer d’une question qui les a visiblement pris de court. En s’installant dans la durée, les marches ...
LIRE SUITE

Tunisie. Émeutes nocturnes: une spirale de violence casse-tête pour les autorités

S’il est évident que la loi de finance 2018 et ses hausses de prix tous azimuts ne passe pas auprès des classes les plus démunies, des sociologues expliquent la récurrence du cycle des violences en cette période de l’année par le froid qui attise le sentiment de désœuvrement social

Quatorze personnes parmi celles interpellées lors des mouvements de protestation sociale, qui se sont intensifiés dans les faubourgs de la capitale dans la nuit de lundi à mardi 9 janvier, ont été placées en garde à vue, selon le parquet de Tunis. Le mode d’action nocturne s’est propagé à d’autres régions à l’intérieur du pays, suscitant un débat sur sa légitimité d...
LIRE SUITE

RECETTES DU RAMADAN

TERROIR

24 HEURES AVEC

EDITOS

ON A TESTE

VOYAGES

IL RACONTE

Articles les + lus


Agenda


CHRONIQUES

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer