La France, championne du monde de morts parmi les cas confirmés ?

 La France, championne du monde de morts parmi les cas confirmés ?


Depuis le 13 avril 2020, circule sur les réseaux sociaux, une carte indiquant la France comme étant la "championne du monde" des morts parmi les cas confirmés dans le monde. Une statistique à relativiser compte tenu d'autres éléments qui viennent fausser le résultat.


L'information fait mal. La France, qui se glorifie d'avoir le meilleur système de santé au monde, serait "championne du monde des morts parmi les confinés". Si cette information basée sur les chiffres de l'OMS est correcte dans les données exposées (qui se basent sur les chiffres de l'OMS), il convient de la relativiser, voire de la déclarer fausse. 


1- La France, championne du monde des morts  parmi les confirmés ? OUI MAIS INCORRECT


Le calcul établi par la carte prend en compte les données de l'OMS. Nous avons pris ici les chiffres de l'OMS du 13 avril 2020. Comme sur la carte, nous avons trouvé le chiffre de 15,23% si l'on établi le ration entre le nombre de morts (14374) et le nombre de cas confirmés (94382).


Dans le top 10 mondial, on trouverait alors : La France (15,23%), l'Algérie (15%), l'Italie (12,73%), la Grande Bretagne (12,59%), la Belgique (12,14%), les Pays-Bas (10,70%), l'Espagne (10,22%), l'Indonésie (8,80%), la Suède (8,58%), la RDC (8,51%). 


Parmi le top 10 le plus bas, on peut citer : le Qatar (0,23%), les UAE (0,53%), le Ghana (0,71%), le  Sénégal (0,75%), la Russie (0,81%), le Cameroun (1,25%), l'Arabie Saoudite (1,32%), le Japon (1,41%), la Thaïlande (1,55%), le Pakistan (1,73%),  


2- Le ratio nombre de morts / nombre de cas confirmés est il un bon calcul ? NON


Les échantillons sont faussés. On ne peut tenir compte de ce ratio. En effet, la France ne pratique des tests en grande partie que sur des personnes soupçonnées d'avoir le coronavirus, augmentant ainsi son chiffre de cas confirmés. D'autres pays qui font de nombreux tests comme la Corée du Sud (2,06%) ou l'Allemagne (2,28%), augmente ainsi leurs chiffres de nombre de cas confirmés, notamment ceux considérés comme asymptomatiques. De plus, certains pays n'ont pas les moyens de faire des tests à la totalité de leurs populations et le nombre de cas serait surement plus important (Pays d'Afrique, Inde, pays d'Asie du Sud Est). 


3- Le classement par nombre de morts est-il le bon classement ? NON


Si on regarde à première vue uniquement le nombre de morts du COVID19, la France se classe en 4ème position. Le top 10 mondial mettrait les USA en tête (20444), l'Italie (19901), l'Espagne (16972),  la France (14374), le Royaume-Uni (10612), l'Iran (4474), la Belgique (3600), la Chine (3351), l'Allemagne (2799) et les Pays Bas (2737). Si ces chiffres sont impressionnants, il convient aussi de les relativiser par rapport au nombre de morts d'autres maladies (cancer, maladie cardio-vasculaires, diabète,..). De plus, le nombre de morts du COVID-19 doit être rapporté à la population totale du pays pour avoir un échelon de valeur significatif.


4- Le ratio nombre de morts du COVID19 / population du pays peut-il convenir ? OUI


Si on part du taux de mortalité du COVID19 sur l'ensemble de la population, on obtient des résultats plus probants sur le taux de létalité du virus. Toutefois, il convient de tenir compte que le nombre de décès est faussée volontairement (ou non) par des pays qui ne comptent que les morts à l'hôpital (sans compter les morts chez eux ou en maison de retraites) ou qui n'ont pas les moyens, avec certitude, d'établir une statistique correcte sur le nombre de morts dans le pays.


Toutefois, en se basant sur les données à notre portée, et rapportés à la population des pays, ces chiffres deviennent extrêmement bas. Pour la totalité des pays, on compte des taux de mortalité qui comprennent plusieurs zéros après la virgule. Le top mondial place ainsi l'Espagne en tête (0,000362%), l'Italie (0,000329%), la Belgique (0,000310%), la France (0,000220%), les Pays-Bas (0,000159%), le Royaume-Uni (0,000156%), la Suisse (0,000099%), la Suède (0,000089%),  l'Irlande (0,000067%) et enfin les Etats-Unis (0,000061%). 


5- Une photo du nombre de morts à l'instant T est-elle exacte ? CA DEPEND


Comme pour toute statistique, il convient de prendre avec prudence les chiffres. Par exemple les taux les plus bas du ratio nombre de morts/population du pays, sont à chercher du coté des pays africains comme l'Ethiopie (0,000000026 %), le Nigéria, le Sénégal, le Kenya, la Cote d'Ivoire, etc.. Or, le virus est arrivé dans ces pays, plus tardivement qu'en Chine ou en Europe.


Les premiers cas déclarés sont évidemment en Chine, puis en Thaïlande (91 jours), Japon (89), Corée (84), USA (83), France (80), Canada (79), Australie (76),etc… Les plus tardifs à avoir déclarés la maladie sont les pays africains et sud-américains.


Pour avoir une appréciation exacte et des éléments de comparaison de la courbe de viralité, il convient de prendre en compte l'arrivée du 1er cas, de sa propagation dans la population, du nombre de tests effectués, de la politique de confinement ou non, de l'utilisation ou non de médicaments comme la chloroquine, de la répartition hommes/femmes ou par clase d'âge (le virus "s'attaque" plus aux hommes âgés), du nombre de personnes cardiaques ou souffrant de maladies chroniques, par le système de santé et de couverture maladie, etc…Nul doute que des algorithmes tournent en ce moment, compte tenu de l'évolution des données à modifier, pour exprimer au mieux ce qu'il se passe avec le virus COVID-19.


Voir aussi : 


Fact Checking : Des patrons plus opportunistes que complotistes


Dr Butt : "Il y a plus de morts qu'annoncés en Seine-Saint-Denis"


Meriem Merfouche : "Je ne pensais pas un jour mettre en bâche des corps"


Tribune : Un peu de décence, s'il vous plait. On meurt !


 


Méthodologie : Pour étudier cette information, nous avons pris comme sources les rapports de l'OMS sur le nombre de morts dans le monde au 13 avril 2020 et les chiffres de la population mondiale établies par l'INED. Pour notre échantillon, nous nous sommes basés sur les chiffres déclarés de 16 pays asiatiques (Chine, Corée, Japon, Australie, Malaisie, Philippines, Nouvelle-Zélande, Thailande, Inde, Indonésie, Iran, Pakistan, Arabie Saoudite, UAE, Qatar, Turquie), 15 pays européens (France, Espagne, Italie, UK, Allemagne, Belgique, Pays-Bas, Suisse, Russie, Portugal, Autriche, Suède, Irlande, Pologne, Tchéquie, Grèce), 10 pays d'Amériques (USA, Canada, Mexique, Brésil, Equateur, Chili, Pérou, Colombie, Argentine, Venezuela) et 14 pays d'Afrique (Maroc, Algérie, Tunisie, Afrique du Sud, Nigéria, Ghana, Sénégal, Cote d'Ivoire, Egypte, Kenya, Rwanda, Cameroun, RDC, Ethiopie).

Yassir GUELZIM

Journaliste Print et web au Courrier de l'Atlas depuis 2017. Ancien de RFI, LCI, France Inter. Producteur et réalisateur (Arte Reportage, France24, France tv).