France.Le vœu anti-BDS adopté sans surprise par le Conseil de Paris

© bdsfrance.org

 

Déposé à la fois par le PS et les Républicains, le vœu condamnant le boycott d'Israël a été adopté sans surprise par le Conseil de Paris, ce mardi 16 février. Celui de Danièle Simonnet (Parti de Gauche), soutenu par les Verts et le PCF, défendant la liberté d'expression et le droit au boycott a été rejeté.

 

La conseillère de Paris communiste Fanny Gaillanne a déploré cette décision votée à la majorité des voix. Un vote qui nous « éloigne de la paix », a-t-elle réagi sur twitter. Le groupe LR avait déjà présenté un vœu similaire qui avait été rejeté à l’époque par toute la gauche. 

Le PS avait décidé alors d’écrire son premier texte. A l’initiative, Patrick Klugman, conseiller de Paris socialiste, maire-adjoint aux relations internationales et à la francophonie, également membre du bureau exécutif du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), dont on connaît la proximité avec l’état d’Israël.

« Nous avons décidé en accord avec le maire de Paris de prendre une telle mesure après que des manifestants ont pénétré début janvier à l’intérieur de l’Opéra Garnier pour protester contre la venue de la troupe de danse israélienne Batsheva », nous avait confirmé il y a une semaine Patrick Klugman.

« Une ligne rouge a été franchie. Nous ne voulons pas que des gens soient pris en otage de la sorte, et nous restons vigilants afin que les échanges culturels ne soient jamais entravés », s'était-il encore justifié dans nos colonnes. 

Pour BDS France, « cette offensive de la droite et de la mairie PS est l'une des conséquences de la mobilisation réussie contre l'opération de propagande "Tel Aviv Sur Seine" », avait expliqué au Courrier de l'Atlas, Jean-Guy Greilsamer, l’un des animateurs de la campagne BDS France. 

« Face au progrès de notre campagne aussi bien en France qu’à l’étranger, les amis de la politique raciste et colonialiste d’Israël commencent à avoir peur. On l’a vu dernièrement avec Manuel Valls qui s’en est pris ouvertement à BDS, faisant des antisémites ceux qui dénoncent la violence de l’Etat d’Israël à l’encontre des Palestiniens. BDS est un mouvement citoyen, non violent et antiraciste. Leurs membres sont issus de tous milieux et de toutes origines », rappelait encore Jean-Guy Greilsamer.

« Ce vœu, qu’il soit voté ou pas, n’entachera en rien notre détermination. Vous savez pourquoi ? Parce que nous savons que nous sommes du côté des valeurs universelles de justice, d'égalité et du droit international », avait conclut le militant.

La campagne BDS France invite à un rassemblement à 17h devant la place du Chatelet pour protester contre le vote de ce vœu.

Nadir Dendoune

Article lié :

Le PS de Paris va présenter un vœu contre le boycott d'Israël (09-02-2016) 

IL RACONTE

CHRONIQUES

VOYAGES

EDITOS

Articles les + lus


Agenda


LES SERIES DU MAGAZINE

TERROIR

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer