Théodore Timboussaint : “Le halal est en pleine expansion”

 Théodore Timboussaint : “Le halal est en pleine expansion”

L’équipe d’Hal’Rezo. De gauche à droite : Karim Mariko


Avec trois de ses amis, ce jeune entrepreneur de Seine-Saint-Denis a imaginé Hal’Rezo, une application pour smartphone qui permet de géolocaliser et de réserver une table halal, tout en offrant un réseau d’échanges aux utilisateurs.


Vous avez lancé Hal’Rezo en novembre dernier. Comment vous est venue l’idée de créer ce “Allo Resto” du halal ?


C’est en cherchant un restaurant halal à proximité de chez nous que nous nous sommes aperçus, avec ­Stéphane Délices, un ami d’enfance, à quel point il était laborieux de trouver une bonne adresse rapidement. L’idée était de se simplifier le quotidien, mais aussi de casser les préjugés sur le halal. A l’instar du bio ou du vegan, ce dernier véhicule une philosophie de vie du “bien-manger”. Il n’est pas le monopole des kebabs ou des fast-foods bas de gamme ! De plus, c’était important pour nous de créer un business à notre image et correspondant à nos convictions. Karim Mariko et ­Rabih Hellal, qui connaissent bien le monde de l’entreprise, nous ont ensuite rejoints dans l’aventure.


 


Comment cette application fonctionne-t-elle ?


Cela a pris du temps, près d’un an, pour finaliser une version aboutie. Hal’Rezo est une application gratuite pour les utilisateurs, qui, en quelques clics, peuvent passer une commande ou réserver une table halal. Il est aussi possible de poster des photos ou des vidéos, de ­“liker” un établissement et de rédiger des commentaires. Les restaurants partenaires reversent 12 % de la commande ou s’acquittent de 2 euros par réservation en ligne. Chaque établissement référencé chez nous est exclusivement halal et garanti sans vente d’alcool. Nous accordons aussi une grande importance à la qualité de l’accueil, de l’hygiène et du service dans notre sélection.


 


Après trois mois d’existence, vous avez déjà 130 restaurants répertoriés et près de 8 000 utilisateurs. Quel est votre business model ?


Nous souhaitions réunir à la fois les services d’Allo Resto, de La Fourchette et de TripAdvisor dans le secteur du halal. Un projet ambitieux ! Et nous sommes les premiers surpris de ce succès. Cependant, cela prouve que la demande est réelle. Il y a en France entre 5 et 6 millions de musulmans, et le marché du halal est en pleine expansion. Restaurateurs et utilisateurs partagent des valeurs profondes à travers cette simple application. Beaucoup découvrent qu’il existe une gastronomie halal très étendue : pas seulement méditerranéenne ou moyen-orientale, mais aussi mexicaine, thaïlandaise, italienne, française…


 


Comment envisagez-vous l’avenir ?


Il faut garder la tête froide, ce n’est qu’un début. Nous sommes à ce jour une dizaine de personnes à travailler pour Hal’Rezo, ça n’est pas suffisant. Pour le moment, nous référençons les établissements d’Ile-de-France. Cette année, nous allons développer le réseau à Lyon, Bordeaux, Marseille et Montpellier, où la communauté musulmane est importante. A ce rythme, il pourrait y avoir plus 50 000 utilisateurs en moins d’un an. A moyen terme, notre objectif est d’ouvrir Hal’Rezo au marché européen, en étant présent d’abord en Belgique et en Allemagne. 


MAGAZINE FEVRIER 2018


LA SUITE DE LA SERIE ECONOMIE : LA NOUVELLE RESTAURATION


Siben N’ser, le roi du sushi


 


Laurent Hirgorom : « La franchise, c’est un métier »

Alexandra Martin