Liban. Un prince saoudien arrêté à Beyrouth avec deux tonnes de Captagon, la drogue de Daech

 

Un prince saoudien a été arrêté ce lundi 26 octobre par les douanes libanaises alors qu'il tentait d'embarquer pour Ryad à bord de son avion privé avec près de deux tonnes de drogue, une saisie record jamais enregistrée jusque-là à l'aéroport de Beyrouth.

 

"Les services de sécurité de l'aéroport ont arrêté le prince Abdel Mohsen Ibn Walid Ibn Abdelaziz alors qu'il tentait avec quatre autres personnes d'embarquer pour Ryad dans un avion privé près de deux tonnes de pilules de Captagon, et une quantité de cocaïne rangées dans des caisses", a affirmé un responsable de la sécurité à l'agence de presse libanaises ANI qui a révélé l'information. 

Toujours selon l'ANI, les pilules étaient rangées dans "quarante valises" à bord de l’appareil qui devait se rendre à Ryad. Les cinq hommes "se trouvent toujours à l'aéroport et sont interrogés par la douane", a précisé la source de sécurité.

Il s'agit ici de la plus grosse saisie de drogue jamais effectuée dans l'aéroport de Beyrouth. 

Depuis quelques années, la capitale libanaise est la plaque tournante du Captagon, cette drogue à base d'amphétamines, surtout connue pour être la drogue dont se servent les combattants de Daech en Syrie ... En 2014, plus de 50 millions de pilules auraient été vendues. Un business très lucratif qui rapporterait entre 10 à 20 millions de dollars par an ...

Nadir Dendoune

IL RACONTE

CHRONIQUES

LES DOSSIERS DU MAGAZINE

EDITOS

LES SERIES DU MAGAZINE

Articles les + lus


Agenda


ENVOYE SPECIAL

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer