Maroc/Espagne. Plus de 40.000 tentatives d'immigration irrégulière déjouées

Le directeur de la migration et de la surveillance des frontières au ministère de l'Intérieur, Khalid Zerouali. Fadel Senna / AFP

Les autorités marocaines ont déjoué plus de 40.300 tentatives d'immigration irrégulière, de janvier dernier jusqu'à présent, soit une  hausse de 25% par rapport à la même période de 2018, a indiqué le Wali, directeur de la migration et de la surveillance des frontières au ministère de l'Intérieur, Khalid Zerouali.

Le responsable marocain qui a participé, la semaine dernière à Madrid, à la Réunion thématique sur "la coopération entre les pays d'origine, de transit et de destination dans le domaine de la gestion des frontières", co-présidée par le Maroc et l'Espagne, a affirmé que le contrôle des frontières a contribué à atténuer la pression migratoire.

M. Zerouali a indiqué que "le Maroc assume pleinement ses responsabilités dans ses eaux territoriales. Le débat devrait porter sur la lutte contre les trafiquants, car ce sont eux qui mettent en danger la vie des immigrés", notant que "le Maroc est sous pression" et la "pression exercée par les forces de sécurité dans le Nord ouvre de nouveaux fronts dans le Sud" du Royaume.

"Les réseaux sont devenus sophistiqués. Maintenant, les candidats à l'immigration clandestine essaient de partir depuis le Sud de Casablanca. Il y a également des tentatives de gagner les Îles Canaries" depuis les côtes situées entre Agadir et Dahkla, a précisé le responsable marocain.

IL RACONTE

CHRONIQUES

VOYAGES

EDITOS

LES SERIES DU MAGAZINE

Articles les + lus


Agenda


TERROIR

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer