Maroc.Un dangereux plan terroriste déjoué

Abdelhak Khiam, directeur du Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) du Maroc. FADEL SENNA / AFP

Les recherches en cours menées par le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ),  ont abouti, lundi 9 septembre, à la localisation dans la province de Driouch de deux sites où étaient menées des expériences de fabrication d’explosifs.

Les investigations du BCIJ, relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST),  suite au démantèlement d’une cellule terroriste liée à Daech, le 5 septembre à Berkane et à Nador, ont permis de localiser deux sites dans une zone montagneuse au douar Imchtassen, dans la commune Dar al-Kabdani (province de Driouch), où les membres de cette cellule menaient des expériences en matière de fabrication d’explosifs, a précisé un communiqué du ministère de l’Intérieur.

Les fouilles et constations menées sur place, lundi 9 septembre,  ont permis la saisie des restes d’une cocotte-minute, d’un tube métallique, de câbles électriques et de clous utilisés dans des opérations expérimentales de fabrication d’une charge explosive à distance, indique la même source, ajoutant qu’il a aussi été procédé, au domicile de l’un des suspects, sis à Selouane (province de Nador), à la saisie de tubes en plastique de taille moyenne qui seront soumis à l’expertise scientifique.

L’enquête en cours avec les éléments arrêtés a permis de révéler leur implication dans la planification de l’exécution de plusieurs projets terroristes ciblant des sites sensibles dans le Royaume.

IL RACONTE

CHRONIQUES

VOYAGES

EDITOS

LES SERIES DU MAGAZINE

Articles les + lus


Agenda


TERROIR

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer