Afrique : Propos intolérables sur LCI

 Afrique : Propos intolérables sur LCI


Lors d'une émission de talk show de LCI, le professeur de médecine Jean-Paul Mira suggère que l'on puisse "tester" sur les africains un vaccin contre le coronavirus comme on l'a fait avec les prostituées pour le SIDA.



 


Qu'est ce qui a pris au Pr Jean-Paul Mira de s'exprimer ainsi sur l'antenne de LCI ?


 


C'est autant la forme que le fond qui ont choqué de nombreux télespectateurs de la chaine d'informations en continu. Dans un échange avec son confrère, le Pr Camille Locht, directeur de recherche à l'inserm, et avec un ton légèrement narquois, le chef du service de réanimation de l'hôpital Cochin à Paris demande à son collègue à propos d'une étude sur un vaccin contre le COVID19 : "Ne devrait'on pas faire cette étude en Afrique, où il n'y a pas de masques, pas de traitement, pas de réanimation…Un peu comme pour certaines études qui sont faites dans le Sida chez les prostitutées où l'on sait qu'elles sont hautement exposées et elles ne se protègent pas ?"


L'ancienne ministre de l'éducation nationale, Najat Vallaud Belkacem, a jugé que "rien n'est acceptable dans cette vidéo, ni le fond du propos, encore moins le ton badin avec lequel c'est dit." Elle demande à ce que l'on soit nombreux à saisir le CSA, reprenant le hastag #Lahonte


De son coté, Le Club des Avocats au Maroc a décidé de porter plainte, auprès du procureur de la République au parquet de Paris, contre les propos racistes. (voir article)


 


Lire aussi : 


Des avocats portent plainte après les propos du Pr Mira


Afrique ; Camille Locht et Jean-Paul Mira s'excusent

Yassir GUELZIM

Journaliste Print et web au Courrier de l'Atlas depuis 2017. Ancien de RFI, LCI, France Inter. Producteur et réalisateur (Arte Reportage, France24, France tv).